ESNEUX

12 km pour renforcer la solidarité entre valides et moins valides

Plus d’une centaine de personnes ont participé mardi au Défi Cuberdons, qui permet de sensibiliser aux difficultés rencontrées par les personnes en chaise roulante. Mais aussi de lancer une campagne de collecte de fonds.

Les personnes qui ont l’usage de leurs deux jambes sont rarement confrontées à des problèmes de mobilité. Une marche d’une douzaine de kilomètres en compagnie de personnes en chaise roulante permet de prendre conscience d’une tout autre réalité.

C’est ce défi qu’ont réalisé 125 personnes ce mardi à Esneux. Elles ont participé au Défi Cuberdons, une marche à Esneux pour un groupe qui comptait une trentaine de personnes en chaise roulante.

Ce rendez-vous est organisé depuis plusieurs années par Os’mose, une association basée à Tilff et qui forme des chiens d’assistance pour personnes en chaise roulante. L’opération a été menée cette année en collaboration avec quatre associations (Os’mose, Cap2Sports, Leg’s go, Le Bailou, Vert Marche) et le centre de revalidation du CHU Ourthe-Amblève.

Cette marche permet de lancer une grande campagne d’un mois, durant laquelle seront vendus des cuberdons au profit de l’ASBL Os’mose. Elle a débuté ce jeudi et dure un mois. «L’intégralité des bénéfices sera affectée à la formation des chiens d’assistance pour les personnes en chaise roulante», précise Vanessa Wey, responsable de l’association.

Des milliers de coffrets de cuberdons sont vendus lors de l’opération, ces dernières années. Cette fois, l’ASBL aimerait pouvoir en écouler 10 000.

Plus que la récolte de fonds, l’opération, en particulier cette marche de 12 km, permettent de sensibiliser le public. «Cela peut paraître dérisoire pour certaines personnes, mais pour d’autres c’est une grande aventure. Des personnes en chaise roulante sortent pour la première fois du centre de revalidation pour participer à cette action», explique Vanessa Wey.

«Plusieurs personnes étaient complètement extérieures au handicap et ont découvert que beaucoup de choses dans la rue (pavés, petite marche, pente) peuvent être un gros obstacle pour une personne en chaise roulante. Il y a eu énormément de partage et de solidarité», se réjouit encore l’organisatrice.

Un arrêt a même été effectué à l’école de Hony sur le temps de midi. Les élèves y avaient préparé un dessert, ils ont aussi pu échanger et être sensibilisés aux difficultés vécues par d’autres personnes.

Les informations sur l’opération se trouvent sur www.cuberdons-osmose.be.


Nos dernières videos