NIVELLES

3M annonce la reprise de son site et le maintien de l’emploi

3M annonce la reprise de son site et le maintien de l’emploi

Goffaut

Le groupe 3M a annoncé ce lundi la vente de sa filiale Wendt Boart, qui exploite le site de Nivelles, à Altifort Group. La reprise, qui doit être finalisée pour la fin du mois de juin, permettra de maintenir l’emploi sur place, selon la direction de 3M Belgium.

Lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire convoqué ce lundi après-midi à Nivelles, le groupe 3M, propriétaire de l’implantation de Wendt Boart à Nivelles, a en effet annoncé aux travailleurs la conclusion d’un accord pour la reprise de l’usine par Altifort Group.

En 2017, 3M avait annoncé son intention de fermer cette société installée dans le zoning Sud de Nivelles et employant 107 travailleurs.

D’après les premiers éléments communiqués aux travailleurs, la reprise du site par Altiford Group, qui doit être finalisée pour la fin du mois de juin, permettra de maintenir l’emploi sur place. Les travailleurs et les syndicats se disent soulagés par l’annonce d’un accord.

«Le responsable d’Altifort était présent à Nivelles cet après-midi et tant Altifort que 3M ont la volonté de concrétiser rapidement leur accord pour la reprise. On nous a dit qu’il s’agissait d’un changement d’actionnariat et, à ce stade, rien ne change pour nous, l’emploi est maintenu», confirment les délégués CGSLB Jean Basilier et Dirk Depaepe.

 "Durant les discussions, il était question de garder 85 personnes mais cela n'a pas été abordé ce lundi. On verra pour la suite, il y aura sans doute quelques mois d'inquiétude, le temps de remettre la machine en route. Mais nous sommes nous aussi demandeurs d'un changement et nous sommes prêts à nous retrousser les manches pour que la reprise soit un succès", préviennent-ils. Côté CNE et CSC Metea, on se réjouit également de la nouvelle "qui apporte un soulagement aux travailleurs après dix mois de négociations". 

Le personnel de Wendt Boart à Nivelles a confirmé lundi que le groupe 3M, propriétaire de l'entreprise, avait annoncé sa reprise par Altifort Group lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire. Les travailleurs et les syndicats se disent soulagés par l'annonce d'un accord. 

La CSC annonce qu'elle collaborera pleinement à toutes les discussions constructives pour la nouvelle activité industrielle du site nivellois.

 

"Nous reprenons la totalité du personnel"


Alors que des informations contradictoires circulaient lundi après-midi sur le nombre d'emplois sauvegardés grâce à la reprise de l'entreprise Wendt Boart à Nivelles, le directeur général d'Altifort Group a confirmé que l'ensemble des emplois actuels seraient repris. Soit un peu plus d'une centaine de postes, d'après les syndicats.

Lorsque le groupe 3M avait annoncé en 2017 son intention de fermer son implantation de Nivelles, 107 travailleurs y étaient employés. Le repreneur a confirmé lundi son intention de poursuivre l'activité historique du site brabançon.

Un communiqué du ministre wallon de l'Economie Pierre-Yves Jeholet évoque la sauvegarde de 85 emplois sur place grâce à l'accord de reprise conclu entre le groupe 3M et l'acquéreur. Il était en effet question de ce chiffre lors des négociations avec les acteurs directement concernés, les autorités wallonnes et des délégués de l'Awex et de la Sogepa. Mais cette donnée n'a plus été évoquée lundi après-midi lors de l'annonce de l'accord au personnel de Nivelles, à l'occasion d'un conseil d'entreprise extraordinaire.

"Nous reprenons la totalité du personnel salarié", a clarifié Bart Gruyaert, le directeur général d'Altifort Group, contacté par l'agence Belga. D'après les syndicats, après quelques départs depuis l'annonce de l'intention de fermeture du site par 3M en 2017, il resterait un peu plus de 100 membres du personnel chez Wendt Boart.