ANDERLECHT

La doyenne des Belges est désormais anderlechtoise : « Mon secret? La danse »

La doyenne des Belges est désormais anderlechtoise : « Mon secret? La danse »

EdA Mathieu Golinvaux

La doyenne des Belges, Madeleine Dullier, est décédée quelques jours avant ses 111 ans. Désormais, le «titre» revient à une Anderlechtoise Élisabeth De Proost.

Doyenne de Belgique, Madeleine Dullier n’a donc pas fêté son 111e anniversaire. Elle s’est éteinte dans son sommeil la nuit du 19 au 20 avril du côté de Courcelles.

Désormais, la plus ancienne personne résidant en Belgique réside du côté d’Anderlecht. Il s’agit d’Élisabeth De Proost. Elle est née le 5 février 1908 et elle avait donc fêté il y a quelques semaines ses 110 ans. À l’époque, la commune d’Anderlecht, où la centenaire a toujours résidé, avait décidé de la mettre à l’honneur.

À l’époque, la désormais doyenne de Belgique n’avait pas manqué de charrier son bourgmestre. «Vous avez bu», lui avait-elle rétorqué alors qu’il se trompait sur sa date d’anniversaire.

Malgré ses 110 ans, Élisabeth est toujours en forme et très lucide. «Mon secret? Accepter ce qui se passe, tout simplement, nous avait-elle confié à l’époque une coupe de champagne à la main. Et la danse, j’ai toujours adoré danser.»

Élisabeth De Proost n’est que la troisième Bruxelloise à atteindre cet âge avancé. Le record de longévité en Belgique est «détenu» par la flamande Joanna Turcksin, décédée en 2002 à 112 ans et 186 jours. Dans le monde, c’est la Française Jeanne Calment qui s’est éteinte 122 ans et 164 jours