Tour commence en 1987 à la création de la Confrérie Les Amis de Jean de Berneau. Cette confrérie a pour objectif de sauvegarder la mémoire d’une légende très ancienne «Jean de Berneau, conte fantastique des bords de la Berwinne » qui parle d’un porcher nommé Jean et d’une princesse devant être sacrifiée aux exigences d’un dragon à 7 têtes.

Il y a plus de trente ans que la Confrérie Les Amis de Jean de Berneau participe à la promotion du folklore régional par sa présence à différentes manifestations. En plus des nombreuses sorties dans des fêtes rassemblant des géants, la confrérie organise le dernier samedi de juin son traditionnel Grand Feu de la Saint-Jean. Précédé du non moins traditionnel souper cochonnaille et de l’intronisation des nouveaux membres, le Grand feu réunit sur les hauteurs du lieudit de Longchamps plusieurs milliers de spectateurs. Pour l’occasion, la confrérie concocte une boisson dont le secret est bien gardé, Le petit dragon (à boire avec modération). Feu d’artifice et concert de musique celtique complètent la Nuit de la Saint-Jean. La légende raconte au pays de Visé l’extraordinaire courage dont fit preuve un gamin du hameau de Berneau qui vivait dans une simplicité proche de la misère et Jean, petit dernier d’une fratrie de trois garçons, devait surveiller les porcs. N’écoutant que son courage et surtout la promesse de la princesse qui l’épousera s’il arrive à vaincre le dragon, Jean s’enfonce dans la forêt. Le combat fut long et rude mais Jean vint à bout du monstre. C’est ainsi que Jean de Berneau, pauvre paysan, épousa une fort jolie princesse et vécut heureux le reste de ses jours. Aujourd’hui Jean de Berneau, un géant de 4,50 m, a été baptisé en août 1986. Son parrain est Tchantchet d’Outre-Meuse et sa marraine: la Grande Macrale de Haccourt.

«Al Vile Cinse»

Rue des Trixhes 63