Dix articles pour nos abonnés à ne pas louper ce jeudi

EdA

Polémique autour de la Bande des FéLAIT, des cabanes dans les arbres aux Dolimarts, ouverture d'une boutique zéro déchet ... Voici une sélection des articles réservés à nos abonnés à découvrir ce jeudi 19 avril.

1

Bande des FéLAIT : un soutien public problématique

Dans son dernier cahier d’observation, la Cour des comptes vient de relever un problème singulier dans le chef de l’APAQ-W. Depuis 2007, l’agence de promotion de l’agriculture wallonne soutient la Bande des FéLAIT au travers de campagnes publicitaires, à grands coups d’argent public.

Le hic ? Le label générique des FéLAIT, qui était censé promouvoir le lait wallon au sens large, ne bénéficie en fait qu’à une seule société: Solarec (la coopérative Laiterie des Ardennes). En clair, depuis plus de 10 ans, de l’argent public wallon est utilisé pour faire la promotion d’un opérateur unique.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

2

Une saison de l’allergie au bouleau tardive

La saison de l’allergie au bouleau a commencé plus tard en 2018, mais elle est particulièrement intense. D’un nez qui coule, on passe à l’asthme. « Les symptômes commencent à apparaître dès 80 grains de pollen par mètre cube. Cette année, on est à 2000», explique un spécialiste. Plusieurs facteurs expliquent ce taux élevé : le temps sec qui laisse le pollen voler et le fait que les arbres sont cycliques

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

3

Invineo : un distributeur qui sublime le vin

Le Namurois Thierry Tacheny, un des trois fils du champion à moto Jules Tacheny, a exposé à la presse l'Invineo, un élégant prototype à becs verseurs puisant le vin dans des tubes et le distribuant au verre à une température optimale. «Il est le seul distributeur qui ajuste la température de chaque vin à son niveau précis de dégustation idéal, ce qui offre aux consommateurs un plaisir inégalable: celui de goûter pleinement aux arômes les plus reculés en bouche et spécifiques à chaque cuvée.» Brevetée et déjà présentée lors de salons professionnels, la machine a reçu plusieurs prix d’innovation.

+ À DÉCOUVRIR ICI (+ VIDEO)

 

 

4

Atteint de dyspraxie, Victorin a dû changer d’école

Victorin, atteint du syndrome de Prader-Willi et de dyspraxie, a changé d’école au milieu de l’année scolaire. Selon ses parents, son suivi n’était plus assuré. Élève à l’école communale de Bornival depuis trois ans et demi, le jeune garçon a pourtant bénéficié d’un suivi adapté jusqu’à la fin de l’année scolaire dernière. «Tout était en place avec des intervenants extérieurs, qui venaient l’aider et le soutenir, ainsi que l’équipe éducative», explique le papa, Fabrice Desalle.

La situation s’est cependant dégradée suite au redoublement de l’enfant et la désignation d’une nouvelle titulaire. À entendre les parents, plus aucun outil n’était utilisé et les intervenants étaient exclus de la classe. Compte tenu de la dégradation des relations avec l’établissement scolaire, les parents de Victorin ont dû trouver un nouvel établissement.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

5

Lacs de l’Eau d’Heure: le nouveau CA installé

Une page vient de se tourner aux Lacs de l’Eau d’Heure, avec le départ de l’ancien conseil d’administration. Celui qui lui succède, piloté par Jean-Jacques Cloquet a été installé ce mercredi. Cloquet y siège comme indépendant, au même titre qu’un autre administrateur choisi par le cdH. Preuve qu’une dépolitisation s’imposait pour sortir la structure des compromissions. Au prix d’une crise sans précédent.

Ll’équipe emmenée par Jean-Jacques Cloquet devra confier une mission complémentaire d’analyse financière à un auditeur externe, pour approfondir le travail de l’inspection des finances, et mettre en place un comité d’audit qui comptera au maximum deux administrateurs, ainsi que deux experts indépendants.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

6

Des cabanes dans les arbres aux Dolimarts

Des cabanes flambant neuves vont être construites aux Dolimarts. Après plus de dix ans de friche, le domaine va revivre avec le concept «d’habitat touristique idéal» d'Olivier Berghmans. Les cabanes ? «Elles sont très confortables, avec une grande baignoire devant un feu, certaines avec un lit à baldaquin.» Mais louer l'une de d'entre elles « coûtera un certain prix. C’est comme un gîte avec un service hôtelier, en pleine nature. On n’arrive pas avec son sac de couchage.» 

+ À DÉCOUVRIR ICI (+ PHOTOS)

 

 

7

La Baraque à Vrac, une boutique zéro déchet

Alain Michel et Arnaud Lejeune se lancent dans le commerce «O déchet». Ces anciens banquier et commercial soucieux de leur santé viennent d'inaugurer leur boutique «La Baraque à Vrac». Le principe est très simple : «Remplissez, pesez, payez!»

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

8

LivUp : des jus sains pressés à froid

Adepte des produits bio et de l’alimentation saine, Sébastien De Waele a fondé LivUp il y a deux ans. La société propose notamment des jus pressés à froid.«Contrairement à un blender ou une centrifugeuse, cela ne chauffe pas. Cela permet de garder tous les nutriments présents dans les légumes et les fruits.» À ce jour, six recettes de jus, une de thé glacé et une de lait végétal ont été créées.

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

9

Un 15e album pour Alain Chamfort

Alain Chamfort sort ce vendredi son 15e album, «Le désordre des choses». Un disque pour lequel il a notamment ressorti un vieux synnthé. À l’écriture, Pierre-Dominique Burgaud qui donne à cet album une touche plus «philosophique». Un opus qui révèle un chanteur se penchant sur notre existence, le passé et son futur. «La théorie logique veut que la vie soit un enchaînement. Et toutes les mauvaises choses qui arrivent dans la vie ont toujours une raison de se produire. » Rencontre avec l'artiste. 

+ À DÉCOUVRIR ICI

 

 

10

Jorge Veloso : « Un rêve qui devenait réalité »

Mécanicien de formation et de métier dans le secteur des chariots élévateurs, Jorge Veloso fut un jour extrait de l’Académie, où il coachait pour le plaisir les jeunes keepers du Standard, afin de combler en urgence le poste vacant d’entraîneur des gardiens dans le staff de son idole, Michel Preud’homme. Un intérim de quasi deux saisons, ponctué du titre de champion de Belgique. Rencontre.

+ À DÉCOUVRIR ICI