BUZZ

VIDÉO | Lou B. réalise un hymne pour les Diables après un poisson d’avril

Lou Boland est un jeune homme de 19 ans porteur du syndrome de Morsier. Connu pour ses passages dans Cap48 et l’émission «La France a un incroyable talent», il vient de réaliser un hymne pour les Diables Rouges devenu viral.

43 000 vues et plus de 1700 partages. En trois jours, la vidéo de Luc Boland fait un tabac sur Facebook. Le papa de Lou a monté avec son fils un hymne pour encourager les Diables Rouges à la Coupe du Monde.

Entraînante, cette chanson écrite en anglais (afin de toucher un maximum de personnes) est née d’un… poisson d’avril. Le 1er avril, Luc Boland annonce que Lou B. a été choisi par l’Union belge pour réaliser la chanson officielle des Diables Rouges. Le lendemain, il se rétracte et indique qu’il s’agissait d’une farce. Mais Lou ne compte pas laisser cette annonce sans suite. «On va la faire cette chanson», affirme-t-il à son père.

VIDÉO | Lou B. réalise un hymne pour les Diables après un poisson d’avril
Le poisson d’avril du papa de Lou. Facebook Luc Boland

Et ce dimanche, l’hymne est mis en ligne sur Facebook et Youtube. Le succès est immédiat. Après seulement une heure, Luc Boland reçoit un appel de la RTBF. Nos confrères veulent faire un sujet en radio sur la chanson. Après 36 heures, «We are the world – The Belgian Red Devils» dépasse les 30 000 vues. Et les commentaires des internautes sont dithyrambiques.

Ce matin, Luc Boland annonce une excellente nouvelle: «Deux producteurs, et non des moindres, m’ont contacté pour aller en studio faire un vrai mastering de la chanson». Lou et Luc ne savent pas ce qu’il va advenir de la suite. Mais en attendant, ils profitent de ce beau bain de foule virtuel et ils se seront bien amusés pendant une semaine.

Demi-finaliste de «La France a un incroyable talent»

Lou, c’est ce jeune homme de 19 ans qu’on voit sur les plateaux de télévision depuis une décennie. Porteur du syndrome de Morsier, il est né aveugle, sans odorat et avec une légère déficience mentale. Depuis l’âge de 6 ans, il chante et joue du piano en autodidacte. Possédant l’oreille absolue, il connaît et reconnaît des milliers de chansons dès les premières notes.

Fin 2012, il réalise la chanson «Lou, je m’appelle Lou». Une musique qui dépasse le million de vues sur Youtube. Cinq ans plus tard, il participe à l’émission «La France à un incroyable talent» et atteint les demi-finales.

Luc Boland a un rêve

Le papa de Lou rêve désormais d’une chose: «Faire un clip de la chanson avec les Diables Rouges en mettant en scène un match de cécifoot auquel Lou participerait».

Des compliments de Lou Deprijck

L’interprète Lou Deprijck, qui prépare lui aussi un hymne pour les Diables nommé «Davaii Belgium», y est allé de son compliment après avoir entendu les paroles de Lou B.: «Bravo amigo, c’est une chanson positive et juste. Une flavôur Jacksono jupilerienne. Si t’as besoin d’un coup de main studio… Je suis là».