CINEMA

BIFFF: record d’affluence pour trinquer au retour de Mylène Farmer au cinéma

BIFFF: record d’affluence pour trinquer au retour de Mylène Farmer au cinéma

Mylène Farmer ravit ses fans avec ce retour au cinéma dans un film d’horreur. Ghostland

Plus de 3.000 personnes ont assisté ce 4 avril à l’ouverture de la 36e édition du BIFFF à Bozar. Les spectateurs ont pu y frissonner avec Mylène Farmer, de retour au cinéma dans «Ghostland».

Plus de 3.000 personnes ont assisté mardi soir à l’ouverture de la 36e édition du Brussels International Fantastic Film Festival (BIFFF), qui s’est tenue à Bozar (Bruxelles), selon l’estimation des organisateurs. Un lancement inégalé, d’après Jonathan Lenaerts, porte-parole de l’événement, qui précise que les ventes atteignent de manière générale des sommets en comparaison avec celles des années précédentes à la même période.

Plus de 1.700 personnes ont pris part à la première séance. Tous les balcons ont été ouverts. La salle était comble. Sa capacité maximale est de 2.000 places, mais toutes ne permettent pas de regarder un film dans de bonnes conditions. Le début du film a été retardé d’un quart d’heure pour permettre à l’ensemble du public de s’installer.

Les spectateurs ont ensuite pu découvrir «Ghostland» de Pascal Laugier, qui sort mercredi en salles. Le réalisateur du film choc «Martyrs» y dirige la chanteuse Mylène Farmer, particulièrement attendue par ses fans.

La seconde séance dans la petite salle de 460 places a également affiché complet avec «Marrowbone». L’œuvre est la première réalisation de Sergio C. Sanchez, qui s’est déjà illustré en tant que scénariste de «The Orphanage», «The End» ou encore «The Impossible».

Guillermo del Toro en superstar

Les deux réalisateurs étaient présents et ont rencontré le public après les projections. Parmi les personnes venues à l’ouverture, plusieurs ont fait le déplacement uniquement pour profiter de l’ambiance du festival. Certains sont arrivés déguisés et maquillés.

La soirée la plus propice pour voir des personnages en tous genres sera le bal des vampires de samedi, qui se tiendra cette année au sein même du Bozar, dans le hall Horta.

Jonathan Lenaerts explique le succès de cette édition notamment par la venue du réalisateur mexicain Guillermo del Toro pour une master class. Jusqu’au 15 avril, 104 longs-métrages et une cinquantaine de courts seront projetés, dont six en avant-première mondiale. Cette année, la réalité virtuelle s’invitera pour la première fois au festival dans le cadre d’une master class. L’incontournable défilé de zombies dans les rues de la ville aura lieu le 14 avril prochain. Enfin, le «Brussels International Film Market», premier marché européen dédié aux films de genre, soufflera sa deuxième bougie.