BELGIQUE

Des mesures strictes contre les services SMS onéreux

Des mesures strictes contre les services SMS onéreux

Rido – Fotolia

Le ministre en charge des Télécoms, Alexander De Croo, annonce des règles strictes pour les services de SMS payants, à l’origine d’un nombre croissant de plaintes auprès de l’ombudsman des télécoms.

Souvent, les utilisateurs se retrouvent inscrits à leur insu à ce genre de services – proposés bien souvent par des acteurs étrangers – facturés au prix fort.

À la lumière du dernier rapport de l’ombudsman, M. De Croo estime à présent que la coupe est pleine. «L’an dernier, une série de directives avaient été convenues avec les opérateurs. Mais vu que les plaintes continuent à affluer, il est clair que l’autorégulation ne suffit pas. Les règles seront donc coulées dans une loi», annonce le ministre.

«J’ai dit dès le début que si ces directives n’étaient pas respectées par les opérateurs elles deviendraient alors légalement contraignantes. Certaines petites entreprises qui offrent ces services-SMS se comportent comme de véritables cow-boys. Cela doit cesser», juge M. De Croo.

Selon lui, c’est l’IBPT, le régulateur du secteur, qui sera chargé du respect des règles à l’avenir. En cas de violation, ces acteurs pourraient se voir imposer des amendes à hauteur de 5% de leur chiffre d’affaires, avertit encore le ministre.