INSOLITE

L’explication de Jim Carrey sur l’origine de la calvitie de Trump

L’explication de Jim Carrey sur l’origine de la calvitie de Trump

Doc/Twitter

Passionné de peinture, Jim Carrey s’inspire énormément de l’actualité pour réaliser ses œuvres. Donald Trump fait notamment partie de l’un de ses sujets favoris.

Dans ses moments de temps libres, Jim Carrey s’adonne à sa passion: la peinture. «J’ignore ce que la peinture m’apprend, mais elle me libère», explique l’acteur dans le documentaire Jim Carrey: I Needed Color. Prendre les pinceaux est comme un exutoire pour l’interprète du Grinch. C’est sans doute ce qui l’a amené à mixer sa passion à la haine qu’il voue à Donald Trump.

Sur son compte Twitter, l’acteur a récemment publié trois œuvres clairement anti-Trump dont l’une s’inspirant des derniers faits d’armes du président américain. À savoir la calvitie de ce dernier dévoilée par un coup de vent qui a fait sourire plus d’un de ses détracteurs.

Et l’acteur propose une explication sur l’origine de la calvitie de Donald Trump dans un tableau publié sur Twitter le 23 mars. En plein acte sexuel, la partenaire du président lui arrache ses cheveux à l’arrière du crâne. Voilà donc l’explication… La calvitie n’est pas due à l’âge de Trump mais sans doute à une playmate un peu trop excitée, car les traits du personnage représenté par Jim Carrey semblent bien loin de ceux de Mélania.

L’acteur a également tweeté deux autres peintures. L’une représente Donald Trump sous les traits d’un sorcier machiavélique. L’autre dépeint la porte-parole du président, Sarah Huckabee, avec le commentaire: «Voici le portrait de la soi-disant chrétienne dont le seul but dans la vie est de mentir pour les affreux. Une monstruosité!»

«

Je suis reconnaissant des réactions que causent mes petits dessins. C’est le principe d’un dessin politique de contrarier ceux qui abusent du pouvoir.

»

Les peintures de Jim Carrey ont notamment choqué une partie de l’opinion publique américaine. Certains lui ont reproché sa méchanceté et ses moqueries envers la religion chrétienne.

«Je suis reconnaissant des réactions que causent mes petits dessins. C’est le principe d’un dessin politique de contrarier ceux qui abusent du pouvoir et permettent ce type d’abus, a expliqué l’acteur dans un communiqué de presse relayé par BFMTV. Cette administration n’a fait que mentir au peuple américain depuis le premier jour tout en pillant le pays et en dégradant nos valeurs. Et ceux qui protègent ce mafieux de président appliquent du maquillage sur une tumeur de la peau et expliquent au malade que tout va bien. N’est-ce pas monstrueux? Absolument!»

D’autres peintures ont été publiées par l’acteur sur son compte Twitter. Des œuvres qui s’inspirent clairement de l’actualité.

Nos dernières videos