article abonné offert

ASILE

«On n’enferme pas des enfants»

«On n’enferme pas des enfants»

Les activistes ont voulu dénoncer l’extension du centre fermé 127 bis. BELGAONTHESPOT

Une cinquantaine d’activistes du collectif «Peluches et barbelés» se sont introduits mercredi matin au siège de l’entreprise de construction Lareco Bornem afin de dénoncer les travaux d’extension du centre fermé 127 bis de Steenokkerzeel.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 166 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos