BELGIQUE

Scandale Veviba: une enquête en cours depuis janvier sur l’abattoir Vanlommel

Scandale Veviba: une enquête en cours depuis janvier sur l’abattoir Vanlommel

L’entreprise Vanlommel a livré de la viande périmée au Kossovo. BELGA

Le parquet anversois a ouvert en janvier une information judiciaire au sujet de l’entreprise Vanlommel à Olen. L’été dernier, cette dernière a livré de la viande congelée dont la date de péremption était dépassée à un grossiste du Kosovo.

«L’Agence fédérale de sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) nous a avertis en janvier», a indiqué dimanche une porte-parole du parquet, Caroline Vanderstokker.

En août 2017, un contrôle mené au Kosovo a permis de détecter 1,5 tonne de viande périmée sur une cargaison de 20 tonnes livrée par l’entreprise Vanlommel. La viande a été détruite et l’Afsca en a été informée, d’après un porte-parole de l’agence kosovare en charge de la sécurité alimentaire cité par la RTBF.

L’Afsca a à son tour averti le parquet anversois en janvier 2018. Pourquoi si tard? «Nous nous posons aussi des questions à ce sujet», répond Mme Vanderstokker.

Vanlommel, de son côté, parle d’une erreur involontaire et conteste toute fraude. Deux palettes de viande périmée depuis trois semaines (sur une durée de conservation de deux ans) et destinées à l’alimentation animale ont été chargées par erreur, a expliqué son directeur commercial Johan Heylen.

«L’enquête montrera s’il s’agit effectivement d’une erreur», souligne le parquet. Jusqu’ici, il n’y a aucune raison de désigner un juge d’instruction et l’enquête est donc menée par le ministère public, précise-t-il.

Nos dernières videos