article abonné offert

WATERMAEL-BOITSFORT

Un journal de quartier nuance l’image riche de Watermael-Boitsfort: «Ce marché du dimanche pour les bobos, je peux pas me le permettre»

Le groupe de soutien aux personnes endettées du CPAS de Watermael-Boitsfort édite un «journal intime de quartier». Ce très bel objet invalide les sempiternels clichés de la commune riche, verte et sans misère. Le projet a été permis par le titre de «Ville des Mots», dans le cadre de «La Langue Française en Fête 2018». On rencontre deux de ses auteurs.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 1475 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?