ANDERLECHT

Séquestré car il ne paye pas son loyer: coups de tournevis et mâchoire brisée

Séquestré car il ne paye pas son loyer: coups de tournevis et mâchoire brisée

(Illustration) Image Source / REPORTERS

Trois personnes ont été placées sous mandat d’arrêt et inculpées de prise d’otage avec tortures à Anderlecht. La victime aurait été séquestrée et battue durant une dizaine de jours par les suspects qui voulaient récupérer une importante somme d’argent.

Trois personnes ont été placées sous mandat d’arrêt le 4 mars dernier et ont été inculpées de prise d’otage avec tortures pour des faits commis à Anderlecht, indique mardi le parquet de Bruxelles, confirmant ainsi une information du quotidien La Capitale. Selon ce dernier, la victime aurait été séquestrée et battue durant une dizaine de jours par les suspects qui voulaient récupérer une importante somme d’argent.

D’après La Capitale, les suspects et leur victime étaient colocataires dans une habitation d’Anderlecht. La victime avait des problèmes financiers chroniques qui ne lui permettaient pas d’assurer sa part du loyer mensuel. Au cours de sa captivité, elle aurait eu la mâchoire brisée et affirme avoir reçu des coups de tournevis. Elle présentait également de nombreuses ecchymoses sur le corps.