«On se laisse piéger par la routine»

«On se laisse piéger par la routine»

Alain Schonbrodt, de l’Union professionnelle vétérinaire, pointe du doigt «la concurrence malsaine» des grands groupes. © ÉdA – Jacques Duchateau

Les entreprises sont devenues si gigantesques que les moyens de contrôle sont insuffisants, estime le vétérinaire Alain Schonbrodt.