ROCHEFORT

Lanciers: 70 emplois à sauver du «Titanic» Veviba

Lanciers: 70 emplois à sauver du «Titanic» Veviba

Hier en fin de journée, l’abattoir rochefortois était toujours au point mort. Les scellés étaient toujours posés. ÉdA – Florent Marot

Chez Lanciers, on se bat pour quitter le «Titanic» Veviba. L’abattoir rochefortois assure avoir toujours travaillé dans les règles. Enjeu: sauver 70 emplois.