CULTURE

Une faute grave à l’origine du départ du directeur de la Sabam?

Une faute grave à l’origine du départ du directeur de la Sabam?

Christophe Depreter. BELGA

La collaboration entre la Sabam et son président Christophe Depreter n’est plus d’actualité, a indiqué mardi la société des auteurs belges dans un communiqué laconique. Les raisons de cette rupture n’ont pas été précisées.

Carine Libert, la responsable juridique et numéro deux de la Sabam, assure dès à présent la direction par intérim de la société de gestion.

L’entreprise n’a pas fourni plus de détails sur les causes du divorce. Toutefois, selon les informations du quotidien Le Soir, une «faute grave» serait à l’origine du départ de M. Depreter.

Christophe Depreter était président de la Sabam depuis février 2009 et occupait plusieurs fonctions au sein de la société.