FOOTBALL

Paris licites à Eupen? Le club «encourage» toute initiative permettant de «démasquer toute forme d’irrégularité»

Paris licites à Eupen? Le club «encourage» toute initiative permettant de «démasquer toute forme d’irrégularité»

Kehrweg BELGA

Le club germanophone se retrouve bien malgré lui au centre d’une nouvelle «affaire» de paris présumés licites et tient à mettre les points sur les «i».

Alors que le soufflet d’un éventuel arrangement de match concernant la rencontre salvatrice qu’Eupen a disputé dimanche contre Mouscron retombe (le club malinois a renoncé -pour le moment – à introduire une plainte, faute de preuves), c’est une nouvelle ombre qui plane sur le club germanophone depuis ce mardi matin. Ou plutôt: sur deux (?) joueurs appartenant au club de D1A.

Selon les révélations de deux quotidiens néerlandophones, plusieurs joueurs seraient actuellement dans l’œil du cyclone pour avoir réalisé des paris sportifs concernant, notamment, leur propre club, l’AS Eupen. Deux enquêtes ont été ouvertes afin de vérifier la véracité de ces révélations.

Le club «a réagi sur le champ»

La procureure du Roi d’Eupen, Alexia Tilgenkamp, a confirmé de son côté que l’enquête ouverte ne concerne pas la victoire d’Eupen 4-0 contre Mouscron. «Il s’agit de faits plus anciens», a-t-elle indiqué, sans donner davantage de détails.

«Ces rumeurs ont été rapportées à la direction du club dans les jours précédant la rencontre face à Mouscron. Le club a réagi sur le champ afin de tirer l’affaire au clair.», a de son côté réagi l’AS Eupen, par voie de communiqué.

«C’est pour cette raison que l’AS Eupen a pris contact avec la société Federbet, une firme reconnue comme une référence dans la surveillance des paris sportifs, pour qu’elle examine plus particulièrement tous les paris ayant trait à la rencontre entre l’AS Eupen et l’Excel de Mouscron», poursuit le club germanophone. «Federbet n’a constaté aucune irrégularité en liaison avec ce match, tant avant que pendant et après la rencontre; la société a fait rapport de ce constat à l’AS Eupen.»

«

L’AS Eupen encourage toutes les initiatives permettant de démasquer toute forme d’irrégularité dans le domaine des paris sportifs.

»

Si l’identité des joueurs visés par ces enquêtes n’a bien sûr pas été dévoilée, secret de l’instruction oblige, le club a néanmoins tenu à préciser sa position concernant «toute forme d’irrégularité dans le domaine des paris sportifs»: «L’AS Eupen a toujours recommandé à ses joueurs de s’en tenir strictement aux règles en matière de paris et de ne jamais miser sur des matches de leur propre championnat, voire de leur propre équipe. Un rappel en ce sens leur a encore été notifié en prélude au match contre Mouscron. L’AS Eupen encourage toutes les initiatives permettant de démasquer toute forme d’irrégularité dans le domaine des paris sportifs.»

Pas une première en Pro League

C’est la deuxième fois en quelques mois que des joueurs de Pro League sont visés par de telles accusations.

On se souvient en effet que le défenseur anderlechtois Olivier Deschacht avait écopé en juin dernier d’une amende administrative de 24 000 euros pour avoir parié sur des matches de football auxquels il avait participé.

En termes de sanction, le maximum prévu est une amende administrative de 100 000 euros et une radiation à vie des joueurs reconnus coupables d’une telle démarche. Ce à quoi l’ex-Diable rouge avait échappé, ayant expliqué que c’est en réalité son jeune frère, Xavier, qui avait utilisé son propre compte pour réaliser les paris licites.