TÉLÉVISION

The Voice Belgique: une fin de duel cruelle pour deux talents volés, les favoris assurent

La dernière soirée des duels dans The Voice Belgique a livré son impitoyable verdict. Slimane a tout changé dans ses talents volés, les favoris n’ont pas tremblé et le français a été majoritaire. Bilan de la soirée en cinq points.

Ce qu’il faut retenir de l’émission

1.Slimane vole deux nouveaux talents | C’était la soirée de tous les dangers pour les talents déjà volés. Le moindre buzz d’un coach signifiait la fin de l’aventure pour un candidat repêché précédemment.

Slimane n’a pas tardé à utiliser cette possibilité, puisque dès le premier duel, il a craqué pour Marylène Corro. Lorient de Brabandère, dernier candidat brabançon de l’aventure, a dû lui céder sa place. Cruelle désillusion, alors que Lorient attendait parmi les repêchés depuis… la toute première émission des duels.

Un peu plus tard, le plus joli duel de la soirée, qui a vu Valentine Brognion l’emporter sur Adrien Binon, a logiquement donné des envies de sauvetage. Slimane ne s’est pas fait prier pour voler Adrien et dire adieu à Loïc Mazouni.

2.Encore du lourd ce soir | Il restait plusieurs candidats redoutables qui devaient se produire ce soir, dont les deux «quatre buzz», Valentine Brognion et Woody Wittock, qui ont chacun remporté leur duel, en assurant le spectacle. Ces deux-là peuvent aller très loin lors des émissions en direct.

À côté d’eux, on attendait de voir à nouveau l’originalité de Lucie Gaillard, 54 ans, mais elle a été étouffée par la mécanique de The Voice et le jeune Philippe Lombet, 22 ans. Dommage, alors que son audition à l’aveugle, avec sa contrebasse et son looper, faisait partie des plus jolies surprises.

On a aussi perdu Jérôme Pelusi et son nœud papillon, qui n’a rien pu faire contre la force et l’expérience de Stéphanie Euphoria. La candidate a mangé tout cru son adversaire.

3.Do you speak french? | Une fois n’est pas coutume, le français a dominé la soirée, avec quatre titres sur les six de cette émission.

L’ensemble des duels a d’ailleurs été à moitié francophone, avec treize morceaux dans la langue de Molière contre onze dans celle de Shakespeare. Un rééquilibrage marquant, quand on sait que 75% des auditions à l’aveugle se sont déroulées sur un titre en anglais.

De quoi montrer que les talents ne sont pas enfermés dans une seule langue.

4.L’heure du bilan | Les coaches ont formé leur équipe de champions pour les lives. On note certaines différences marquées.

BJ Scott a une équipe qui comporte quatre candidats ayant obtenu 4 buzz lors des auditions à l’aveugle. Seul Matthew Irons a également un candidat qui a fait carton plein lors des blinds. Vitaa a, elle, l’équipe avec le plus talent ayant obtenu un seul buzz (cinq sur huit), mais elle s’est fortement renforcée en volant un talent à 3 buzz et un autre à 2 buzz.

Slimane a l’équipe la plus jeune (moyenne d’âge proche de 22 ans et demi), dont quatre candidats ayant moins de 20 ans. C’est chez BJ Scott que la moyenne d’âge est la plus élevée (26 ans), avec notamment quatre trentenaires.

5.La prestation à revoir | Le titre «Sans contrefaçon» de Mylène Farmer a été sublimé par le charisme vocal et scénique de Valentine et Adrien. C’est donc très logiquement que nous vous proposons de le revoir.

Matthew Irons et les musiciens de The Voice ont proposé un réarrangement complet de cette chanson culte, offrant l’une des plus jolies prestations, tous duels confondus.

LE RÉCAPITULATIF DES DUELS

Équipe Vitaa


Camille Schneyders  
GAGNANTE
VS
Marylène Corro 
Volée par Slimane

 


Stéphanie Euphoria 
GAGNANTE
VS
Jérôme Pelusi 
PERDANT

 

Équipe BJ Scott


Philippe Lombet 
GAGNANT
VS
Lucie Gaillard 
PERDANTE

 


Woody Wittock 
GAGNANT
VS
Edoardo Buscemi 
PERDANT

 

Équipe Matthew Irons


Valentine Brognion 
GAGNANTE
VS
Adrien Binon 
Volé par Slimane

 

Équipe Slimane


Luca Turco 
GAGNANT
VS
Quentin Madeline 
PERDANT

VS
Alicia Pezzetti 
PERDANTE