Proximag

Des opérettes en wallon liégeois

C’est en 1974 que José-Eddy Lantin regroupe deux anciennes troupes de théâtre, le Casino de Lamine et Les Amis Del Djoye pour former le Centre dramatique dialectal de Remicourt.

Aujourd’hui, la troupe rassemble une quinzaine de comédiens. Sans compter également toute l’équipe de techniciens. «En tout, nous sommes 45 personnes, toutes bénévoles », explique Léa Gaune, la présidente du Centre dramatique dialectal.

La troupe propose, chaque année, quatre opérettes en wallon liégeois, données au Centre culturel de Remicourt. «Nous faisons un spectacle début octobre, un début décembre, un autre en février et enfin un spectacle en avril. » La troupe répète ainsi deux fois par semaine et ce, à partir du mois d’août jusqu’à la fin de la saison.

Des opérettes toutes choisies par un comité et qui se veulent variées. «Mais, nous essayons toujours de choisir quelque chose de gai et pas une tragédie. Car le but est quand même de faire rire le public », explique la présidente.

Pour attirer aussi un autre public, la troupe organise des revues avec les comédiens du Centre dramatique dialectal mais aussi des danseurs et des chanteurs. «Nous en avons fait une pour finir la saison l’année passée. Et ça a marché du tonnerre! Du coup, on en fait une à nouveau cette année. »

La revue franco-wallonne, intitulée Cocktail Party, a été écrite par Léa Gaune, la présidente. «Avec des arrangements musicaux et des orchestrations de Gregory Dehousse et Michel Mulkens », précise-t-elle, «Il y aura aussi la participation du JackShow, une troupe professionnelle. »

Elle se donnera les vendredi 6 et samedi 7 avril à 19 h 30 et les dimanche 8 et samedi 14 avril à 14 h 30 (réservation au 0477/19 09 86 en semaine de 15 h à 19 h).