Proximag

Apprendre les danses en couple

Garder la forme, travailler la motricité ou la mémoire, voici quelques-uns des avantages de la danse en couple. Et cela fait une bonne quarantaine d’années qu’on la pratique au Mosa Dance Club, installé à Ampsin.

«C’est un sport accessible à tous », explique Liliane Paulus, la trésorière du club.

Aujourd’hui, le club compte une quarantaine de membres de tous les âges. «Cette année, nous avons un peu plus de membres. Mais nous essayons aussi de ne pas être trop nombreux pour que les cours puissent se donner plus facilement. » Le club donne ainsi des cours de danses standards et latines de différents niveaux. «Nous avons des cours pour les débutants ou pour les plus confirmés. Parmi les danses que nous pratiquons, il y a, entre autres, le tango, la valse lente, le quick step, la rumba, la samba ou encore le paso doble. Il y a aussi, en danses latines, la bachata, la salsa et le merengue qui sont des danses plus particulières que nous donnons donc seulement durant deux mois. »

Le Mosa Dance Club propose également des cours de rock, de tango argentin ou de danse solo. «Tous nos cours se donnent le lundi et le mardi. Nous avons ensuite un entraînement le mercredi accessible à tous les danseurs avec un suivi tout au long de l’année. » Les cours sont ainsi donnés par des professeurs diplômes de l’UBPDM (Union belge des professeurs de danse et de maintien).

Durant l’année, le club organise aussi quelques événements comme une soirée interclubs au mois de juin, ainsi que quelques entraînements spéciaux qui regroupent les membres du club. «Au-delà du sport, nous privilégions aussi la convivialité, la bonne humeur et la détente. Le club permet également de créer du contact et du lien », précise Liliane Paulus.