Proximag

Aider à l’émancipation des femmes

Soroptimist Soignies est l’antenne locale d’une antenne internationale. Le premier club Soroptimist a été créé à Oakland en Californie le 3 octobre 1921.

Actuellement, l’association qui s’apparente à un service club comme le Rotary, compte 80 000 membres répartis dans 3 000 clubs sur 132 pays. Le nom Soroptimist vient du latin soror, sœur et de optimae, le meilleur. «L’association belge compte 57 clubs dont celui de Soignies qui compte une vingtaine de membres. Pour faire simple, nous sommes toutes des bénévoles. Notre but est d’aider les femmes et les filles dans divers domaines. Pour ce faire, nous organisons et participons à des événements locaux afin de récolter de l’argent. Celui-ci sert à soutenir et à financer des associations ou des initiatives locales. À ce titre, nous avons procuré une aide alimentaire, nous avons soutenu une bibliothèque de Soignies ainsi qu’une classe de l’académie de musique pour enfants différents. Ce ne sont que quelques exemples parmi d’autres. Nos actions visent à promouvoir l’éducation et l’émancipation des femmes et des jeunes filles, à Soignies, en Belgique et dans le monde sans oublier la violence faite aux femmes» relate la présidente Françoise Demerre. «Nous sommes toutes des femmes actives, pour ma part, j’exerce la profession de gynécologue. Faire partie d’une telle association demande du temps. Il y a bien entendu les activités et les réunions, mais aussi motiver les membres à y participer. Le recrutement également». Soroptimist Soignies soutient un projet à l’international, en Gambie plus précisément. «Une de nos membres, Bernadette Monay, professeur, s’est rendue dans le village de Médina. Nous avons soutenu la création d’un puits d’eau pour aider les femmes ».

Club Soroptimist Soignies francois.demerre@gmail.com www.facebook.com/Soignies-Club-Soroptimist-international-112978416061877