Certains petits garçons gardent de leur enfance la magie de la locomotive à vapeur, des rails et des wagons. Il arrive que cet engouement persiste à l’âge adulte.

Qu’il devienne un hobby, un passe-temps, un loisir passionnant. Ces enfants devenus grands s’inscrivent alors dans une association de passionnés, comme celle des Modélistes Ferroviaires de Braine-l’Alleud (AMIBE), qui existe depuis 2001. Celle-ci se réunit trois fois par semaine dans un local situé près de la gare. «Nous sommes une vingtaine à chaque fois, note le vice-président Philippe Chavet, mais une petite centaine de membres au total, dont à peine trois femmes.» C’est sûr, le train, c’est plutôt une histoire de gamins… Les membres se retrouvent pour «jouer» au petit train, même si celui-ci n’a plus rien à voir avec celui de leur enfance. Ils travaillent aussi à améliorer les réseaux existants et à en créer de nouveaux. «Aujourd’hui, le réseau est devenu extrêmement complexe d’un point de vue technologique, explique Guy Liénard, l’un des membres. Il est notamment possible de contrôler la circulation des trains par ordinateur, ou simplement grâce à un Smartphone. Le souci du détail est également poussé à l’extrême, avec par exemple l’exacte reproduction d’une locomotive, avec un imprimé en 3D que l’on peint à la main. Cela prend énormément de temps, mais au final, il s’agit d’un véritable petit chef-d’œuvre.» À noter que le club organise des voyages et excursions aussi bien en Belgique qu’à l’étranger pour assouvir sa passion du rail miniature. Il propose également une bourse ferroviaire annuelle (elle se déroulera le dimanche 27 mai cette année) et une expo de trains miniatures (les 26 et 27 août prochains). De quoi susciter de nouvelles passions!Infos: www.amfb.be