BEAURAING

Une pétition pour qu’Aëlle (11 ans) ne retourne pas dans le pays qu’elle a fui il y a 9 ans

Une pétition pour qu’Aëlle (11 ans) ne retourne pas dans le pays qu’elle a fui il y a 9 ans

Aëlle entourée de ses camarades de classe. EdA

Depuis le 6 mars, toute l’école communale de Pondrôme (Beauraing) se mobilise autour d’une de ses élèves. Aëlle, 11 ans, va recevoir d’un jour à l’autre un ordre de quitter le territoire… pour retourner dans son pays natal, qu’elle a quitté quand elle avait 2 ans.

Aëlle et sa mère ont fui le Cameroun pour arriver en Belgique en 2009. En juillet 2010, elles ont été installées au centre d’accueil pour demandeurs d’asile de Pondrôme (Beauraing). Aëlle fréquente l’école du village depuis septembre 2010. Aujourd’hui, elle est en 6e primaire et se prépare pour son CEB. Elle fait également partie du conseil communal des enfants.

Le 5 mars, Mireille a appris qu’elle était arrivée en bout de procédure et que la Belgique allait lui envoyer dans les dix jours un ordre de quitter le territoire.

A l’école, l’émotion est grande. Nous avons rencontré une classe bouleversée: «Je trouve ça dégoûtant, dit Yanis. Ça fait 9 ans qu’elle est là. Pourquoi ils veulent la renvoyer?», «Pour nous, c’est une Belge, ajoute Sacha. Si elle part, ça va nous faire de la peine. Quand on a appris la nouvelle, beaucoup ont pleuré. On était effondrés». Jade et Lisa parlent de «beaucoup de tristesse». Lise, elle, estime que «ce n’est pas respectueux».

L’école a lancé une pétition. Les élèves ont écrit au Secrétaire d’État à l’Asile et aux Migrations. Aëlle, de son côté, tente de tenir bon: «J’essaie de ne pas penser à ça, sinon je pleure. Je suis en Belgique depuis 9 ans. Ici, je connais tout le monde; je ne connais rien ni personne au Cameroun.» Et elle ajoute : «S’il était à notre place, Theo Francken n’aimerait pas être traité de cette manière. S’il était réfugié quelque part pendant 9 ans et qu’il s’était habitué à l’endroit, il serait triste et choqué si on lui disait de partir. Il aurait peur de perdre ses amis.»

 

 

+ Découvrez notre reportage complet ici ainsi que dans le prochain JDE


Nos dernières videos