EUROPA LEAGUE

Batshuayi muet dans la défaite de Dortmund face à Salzbourg (1-2), Arsenal bat le Milan AC (0-2)

Batshuayi muet dans la défaite de Dortmund face à Salzbourg (1-2), Arsenal bat le Milan AC (0-2)

L’Europa League ne réussit pas (encore?) à Michy Batshuayi. Reporters/DPA

Michy Batshuayi n’a pas pu faire la différence face à Salzbourg. Jordan Lukaku, avec la Lazio de Rome, n’a pas enregistré mieux qu’un 2-2 contre le Dynamo Kiev. À Milan, Arsenal a remporté l’affiche de ce soir (0-2).

Le Borussia Dortmund s’est fait battre à domicile 1-2 par le club autrichien de Salzbourg jeudi en match aller des huitièmes de finale de l’Europa League de football. Titulaire au Borussia, Michy Batshuayi a été remplacé par Maximilian Philipp (61e). Le match retour est prévu jeudi prochain à 21h05 dans la cité de Mozart.

La formation autrichienne a mené 0-2 grâce à un doublé de Valon Berisha. Le Kosovar a d’abord transformé un penalty (49e, 0-1) avant d’expédier une volée, qui a surpris Roman Burki (56e, 0-2). Dans la foulée, Peter Stoger a sorti Batshuayi (61e) et Mario Götze, qui a laissé sa place à Christian Pulisic (62e). L’Américain s’est directement mis en évidence en distillant l’assist sur le goal d’Andre Schürrle (62e, 1-2).

Arsenal très bien parti

La première partie du choc des 8es de finale de l’Europa League, AC Milan-Arsenal, est revenue aux Gunners, vainqueurs jeudi en Italie (2-0) alors qu’ils vivent une période noire. Après quatre défaites consécutives toutes compétitions confondues, et avec une 6e place en championnat, les hommes d’Arsène Wenger, qui n’ont sûrement plus que la victoire en C3 en ligne de mire pour espérer jouer la Ligue des champions la saison prochaine, ont réagi au bon moment.

Contre un AC Milan invaincu depuis le 23 décembre, Henrikh Mkhitaryan a libéré les Londoniens en marquant tôt (15e), d’une frappe déviée par Leonardo Bonucci, avant qu’Aaron Ramsey ne double la mise après un superbe service entre les lignes de Mesut Özil.

Superbe, le but de Saul Niguez l’a été contre le Lokomotiv Moscou. Avec une superbe frappe à 30 mètres, l’Espagnol a montré la voie à l’Atlético Madrid (3-0).

Enfin, Lyon, qui a ramené une victoire précieuse de Moscou contre le CSKA (1-0), et Marseille, vainqueur de l’Athletic Bilbao (3-1), semblent bien partis dans leurs tentatives de sauver l’honneur des clubs français en Europe après l’élimination du Paris SG en C1.

L’autre club du géant Red Bull, Leipzig, a lui confirmé sa bonne forme européenne, en battant le Zenit Saint-Pétersbourg (2-1) après avoir éliminé Naples en 16es.

La Lazio Rome, tenue en échec chez elle par le Dynamo Kiev (2-2), tentera d’imiter au retour ses compatriotes de la Juventus, qui s’en sont sortis la veille en C1 à Tottenham.

Le Sporting, dernier représentant portugais en Coupe européenne, est aussi bien en vie, après son succès devant les Tchèques de Plzen (2-0).

Les matches retour ont lieu le 15 mars.