TOURNAI

Carnaval de Tournai: ne pas rater les temps forts

Carnaval de Tournai: ne pas rater les temps forts

En 2009, le soleil était au rendez-vous. On verra en 2018, mais le cœur y est toujours. ÉdA – 40139349248

Il y a plein de façons de vivre le carnaval de Tournai, mais nous rappelons les quelques moments incontournables.

Si vous emmenez pour la première fois vos enfants au carnaval de Tournai, ou si vous y allez vous-mêmes entre amis ou en couple, vous devez savoir que rester sur un bout de trottoir en attendant de voir passer un cortège de carnavaleux n’est pas la meilleure façon de vivre le carnaval. Comme ça bouge tout le temps, et partout, on peut choisir de juste se laisser emporter par le flot de fêtards. Mais pour éviter de courir dans tous les sens en ayant l’impression de tout rater, autant se fixer en tête quelques moments clés de la fête.

Si vous passez par la Grand-Place en milieu de journée, samedi, vous serez immanquablement attirés vers la place de Nédonchel. C’est une expérience un peu plus intimiste à vivre, une occasion de pénétrer dans les «coulisses» de la fête. La confrérie des «R’Bouteux» recevra des autorités les clefs de la ville, les Berlous serviront l’apéro.

Dès 14 h, la température va monter d’un cran sur la Grand-Place avec la mise en place d’activités ludiques (grimages et jeux) par le service Jeunesse de la ville de Tournai.

La mascarade démarrera aux alentours de 14 h 30. La plupart des confréries démarreront des trois coins de la ville (rue Royale, rue des Maux et rue Saint-Piat), avec chars et fanfares, pour gagner les lieux traditionnellement animés du carnaval. Ainsi, vers 15 h 30, les Diables rendront hommage à leur Naïade, au pont à Ponts. Au même moment, la confrérie des P’tits Rambilles entonnera du côté du Pichou Saint-Piat ses chants tournaisiens préférés, et organisera sa traditionnelle pêche aux canards dans la fontaine locale.

À 17 h, sur la place Reine Astrid (pour la deuxième année consécutive) aura lieu le grand lâcher de ballons. Repérer les grappes de ballons en haut de la foule dense, pour aller gentiment réclamer le sien au sol.

Rendez-vous suivant: à 18 h au pied du beffroi, en haut duquel le roi et la reine Carnaval lanceront les fameux pichous, ces petits pains qui sont depuis vingt ans les pains bénis des carnavaleux. À condition d’arriver un peu plus tôt, les enfants pourront s’installer dans un espace sécurisé.

À 19 h, le roi Carnaval de papier préparera sa crémation sur la Grand-Place. Le feu l’emportera dans un «Wouf» de joie. En chantant, les carnavaleux achemineront ses cendres jusqu’à l’Escaut, sa dernière demeure. Le cortège funèbre ne rejoindra pas comme habituellement le pont à Ponts en haut duquel les cendres sont jetées dans l’Escaut, en raison du chantier qui s’y déroule actuellement, mais le pont de Fer. Les carnavaleux seront invités à se disperser le long du quai des Salines d’où ils pourront assister au feu d’artifice.

Vers 22 h débutera le grand bal de la Halle aux draps. Jusqu’aux petites heures…