CINÉMA

Le troisième volet d’une série culte flamande numéro 1 des films belges en 2017

Si «La Belle et la Bête» est le film le plus vu dans les salles de cinéma belge en 2017, le troisième volet de la saga humoristique «FC De Kampioenen» se classe numéro un des productions belges.

Au pays du cinéma, c’est Disney qui est le roi. En Belgique en tous les cas. Sur l’année 2017, les films produits par le géant de l’industrie californienne ont attiré des centaines de milliers de spectateurs dans les salles obscures du Royaume, plaçant notamment «La Belle et la Bête», «Star Wars: Le Dernier Jedi» et «Pirates des Caraïbes: la vengeance de Salazar» dans le top 5 des films les plus vus, collectant à eux trois 1 892 423 séances rien que sur l’année 2017 (le dernier épisode de la franchise «Star Wars» était en effet toujours à l’affiche en début d’année 2018).

 

+ POUR NOS ABONNÉS | Disney, roi au pays du cinéma

 

 

Le réalisateur Jan Verheyen place deux films dans le top 3 belge

Au niveau belge, le cinéma flamand a lui aussi connu une belle année en Belgique, grâce notamment à «FC De Kampioenen 3: Forever» de Jan Verheyen, troisième volet de la saga issue de la série culte diffusée sur Één entre 1990 et 2011, relatant les improbables (més)aventures d’un petit club de village avec, cette fois, une intrigue loufoque trouvant quelques somptueux décors en République démocratique du Congo.

Avec 309 692 spectateurs sur l’année 2017 (le film était toujours à l’affiche au début de 2018), il domine le marché belge où l’on retrouve notamment, dans le top 3 des productions belges les plus vues, un film d’animation réalisé par le tandem composé de Ben Stassen et Jérémie Degruson, devançant un autre film réalisé par Jan Verheyen, le thriller «Het Tweede Gelaat».

Derrière ce top 3 entièrement flamand, le drame franco-belge de Michaël R. Roskam, «Le Fidèle», avec Matthias Schoenaerts et Adèle Exarchopoulos, se classe quatrième et seul film francophone à fréquenter le top 10 du cinéma belge en 2017! De là à dire que les Flamands vont plus au cinéma que les Wallons...