NBA

VIDÉOS | Toronto et Houston continuent de briller, Lebron James aussi

VIDÉOS | Toronto et Houston continuent de briller, Lebron James aussi

LeBron James était en mode «All Star». AFP

Qualification pour les play-offs pour Toronto, 17e victoire de suite pour Houston, les deux leaders de conférence du Championnat NBA rayonnent.

Les Raptors sont devenus mercredi la première équipe officiellement qualifiée pour les play-offs 2018 après leur succès 121 à 119 (après prolongation) à Detroit.

Avec 47 victoires en 64 matches, ils sont au pire assuré de terminer à la 8e place de la conférence Est même s’ils devaient perdre, scénario hautement improbable, leurs 18 derniers matches de saison régulière.

La franchise canadienne a toutefois souffert dans la salle des Pistons: sous l’impulsion de DeMar DeRozan (42 pts), elle a pourtant compté jusqu’à 17 points d’avance, mais Blake Griffin (31 pts) a relancé Detroit dans la 4e période.

L’ancien joueur-vedette des Clippers a arraché la prolongation à la dernière seconde du temps réglementaire avec un panier à trois points.

Mais Toronto a repris l’ascendant en prolongation et s’est imposé grâce au culot et sang-froid de Fred VanVleet, 24 ans qui a envoyé son équipe, pour la cinquième saison de suite en play-offs.

«Maximum de repères»

La meilleure équipe de NBA ne s’appelle pas Toronto, mais Houston qui a maîtrisé Milwaukee (110-99) dans sa salle: les Rockets n’ont plus perdu depuis le 26 janvier, une éternité dans le championnat le plus relevé de la planète.

Aucune équipe n’a réussi à enchaîner autant de victoires cette saison, pas même le champion en titre Golden State ou Boston.

«On ne se préoccupe pas de savoir combien de matches on a gagné ou perdu, tout ce qu’on veut, c’est bien attaquer et bien défendre», a balayé James Harden.

«The Beard» (littéralement la barbe) a fini la rencontre avec 26 points, cinq rebonds et six passes décisives.

Il a certes perdu son explosif duel avec le phénomène grec de Milwaukee, Giannis Antetokounmpo (30 pts), mais il a été décisif lorsque son équipe a montré quelques signes de fatigue en début de match et en 3e période.

«On veut aborder les play-offs avec le maximum de repères: dans 90% des cas, si on joue notre jeu en défense et en attaque, il y a de bonnes choses au bout pour nous», a-t-il insisté.

Mais Houston (51 v-13 d) va devoir hausser son niveau de jeu pour préserver son invincibilité: les Rockets se rendent en effet vendredi à… Toronto pour un duel au sommet.

39 points pour LeBron James

Une autre équipe à l’Ouest est insatiable: La Nouvelle-Orléans a signé une sixième victoire consécutive à Sacramento (114-101) et a consolidé sa 4e place au classement (37 v-26 d).

Anthony Davis s’est contenté de 23 minutes de jeu (17 pts) après une nouvelle alerte à la cheville gauche, tandis que Nikola Mirotic et Jrue Holiday ont marqué respectivement 26 et 23 points.

La course aux places qualificatives pour les play-offs s’annonce indécise jusqu’au bout à l’Ouest.

Utah a repris espoir dans le sillage de Rudy Gobert: le pivot français du Jazz a martyrisé Indiana dans sa salle (104-84) avec 23 points (10 sur 14 au tir) et capté 14 rebonds.

Utah est 9e (35 v-30 d) sur les talons des Clippers (8e, 34 v-29 d) et avec le même bilan que Denver (10e, 35 v-30 d), battu 113 à 108 à domicile par Cleveland, porté par l’inévitable LeBron James (39 pts).