CHARLEROI

Meurtre de Maria: le compagnon placé sous mandat d’arrêt

Meurtre de Maria: le compagnon placé sous mandat d’arrêt

EdA

Divers devoirs d’enquête ont été menés ces dernières heures par les enquêteurs. Mais à ce stade, les explications de David Vens n’ont pas convaincu. Mercredi, le juge d’instruction l’a placé sous mandat d’arrêt pour meurtre.

Une mère de famille a été retrouvée morte, poignardée dans le dos, mardi matin, dans son appartement à Charleroi. Son compagnon a été placé sous mandat d’arrêt pour meurtre mercredi après-midi, indique le parquet qui n’a pu préciser si le suspect était passé aux aveux. L’homme avait expliqué avoir retrouvé la victime dans cet état. Les faits sont survenus dans un contexte d’alcool et de violences conjugales.

Mardi matin, David Vens, un cafetier de la rue de Marchiennes à Charleroi, a appelé le service 100 en signalant que sa compagne, Maria Da Rocha, était décédée. À leur arrivée, les secours ont effectivement constaté que la victime, qui gisait dans son lit, avait été poignardée dans le dos.

Le compagnon a expliqué qu’il n’avait pas dormi avec elle mais dans le divan, et qu’il l’avait retrouvée au petit matin dans cet état. Avant l’arrivée des secours, il avait toutefois appelé une amie pour lui confier sa fille de 9 ans en ajoutant «qu’il allait sans doute aller en prison».

Cette amie, elle, a témoigné dans les médias, expliquant que les disputes et les coups étaient réguliers entre les David Vens et Maria Da Rocha. Cette dernière aurait déjà reçu un coup de couteau et un coup de fourchette dans la cuisse. Criblé de dettes, le couple vivait dans la précarité et avait sombré dans l’alcoolisme.