FOOTBALL

Hymne de Damso: l’Union belge prête à ouvrir le débat

Hymne de Damso: l’Union belge prête à ouvrir le débat

Photo News

L’Union belge de football (URBSFA) reste ouverte au dialogue avec ses partenaires et ses sponsors à propos de l’hymne des Diables rouges pour la Coupe du Monde en Russie, composé par Damso, a expliqué Pierre Cornez, le porte-parole de l’Union belge mercredi.

La semaine dernière, l’URBSFA a subi de fortes pressions pour avoir choisi Damso comme artiste composant l’hymne des Diables pour la Coupe du Monde. Le Conseil des Femmes a écrit une lettre ouverte aux sponsors des Diables rouges pour condamner les textes misogynes du rappeur dénonçant le fait que «ses paroles sont pleines de dégoût, de mépris et de violence verbale à l’encontre des femmes. Il est inacceptable que quelqu’un comme Damso, connu pour son langage grossier et sexiste, représente notre pays comme porte-drapeau officiel musical.»

L’Union belge avait affirmé qu’il ne fallait pas s’inquiéter à ce sujet. «Nous vérifions le texte et avons contractuellement le dernier mot», a assuré l’Union belge. Maintenant que ses sponsors commencent à hésiter, elle pourrait changer d’avis.

Demir et De Croo contre le choix de Damso

Hymne de Damso: l’Union belge prête à ouvrir le débat
Alexander De Croo BELGA
Après la secrétaire d’État N-VA à l’Égalité des chances Zuhal Demir, le vice-Premier ministre Open Vld Alexander De Croo s’est lui aussi rangé mercredi à la demande du Conseil des femmes de revenir sur le choix, par l’Union belge de football, du rappeur Damso pour composer l’hymne qui devra accompagner les Diables rouges au prochain Mondial en Russie.

Après Mme Demir, M. De Croo a apporté son soutien au Conseil des femmes sur Twitter. «On peut chanter ce que l’on veut, mais pas marquer des buts de cette façon», a-t-il commenté, sous le slogan «sexisme hors-jeu».

Hymne de Damso: l’Union belge prête à ouvrir le débat
-
«Le sexisme est hors-jeu»

Pascale Vielle, professeure de droit social à l’Université Catholique de Louvain, a lancé la campagne #kickoutsexism afin de faire réagir les sponsors de l’équipe nationale belge de football.

«Face au sexisme, sortez le carton rouge et dites non à Damso», indique la campagne.

Cette initiative est à retrouver sur le site kickoutsexism.