MONDE

Aveux de Fourniret: des fouilles en cours en France

Aveux de Fourniret: des fouilles en cours en France

BELGA

Des fouilles ont débuté mercredi matin dans le centre de la France dans l’enquête sur la disparition en 1988 de Marie-Angèle Domece, dont le tueur en série Michel Fourniret a récemment avoué le meurtre, a-t-on appris de sources proches de l’enquête.

«Les fouilles ont commencé ce matin sur une parcelle de quelques mètres carrés qui aurait été retournée il y a 20 ans de cela» sur la commune de Saint-Cyr-les-Colons, près d’Auxerre en Bourgogne, selon l’une de ces sources, confirmant une information de la chaîne d’informations M6.

Condamné à la perpétuité en 2008 pour les meurtres de sept jeunes filles, Michel Fourniret, surnommé «l’ogre des Ardennes», a avoué en février avoir tué deux femmes au début des années 90, la Britannique Joanna Parrish et la Française Marie-Angèle Domece. Cette dernière, handicapée mentale, avait disparu le 8 juillet 1988 dans le département de l’Yonne (Bourgogne) à l’âge de 19 ans et son corps n’a jamais été retrouvé. Une disparition sur laquelle Michel Fourniret avait été interrogé dès juin 2007 et qui lui a valu une inculpation pour enlèvement et assassinat le 11 mars 2008.

Entendu à nouveau en février par une juge d’instruction parisienne, Michel Fourniret, 75 ans, a «clairement» reconnu avoir assassiné Marie-Angèle Domece et Joanna Parrish, retrouvée morte et violée le 17 mai 1990 dans l’Yonne, avait assuré l’avocat de la famille Parrish, Didier Seban.