BUZZ

Le jeu du rond s’offre une seconde vie

Le jeu du rond s’offre une seconde vie

Le 3 mars dernier, Tiesj Benoot s’est imposé en solitaire sur les pavés de Sienne. Lors de sa victoire, un spectateur en a profité pour faire le «circle game». Capture d’écran Twitter

Le «circle game» ou le jeu du rond revient à la mode, notamment dans les événements sportifs. Ce jeu auquel on joue dans la cour de récré ou dans les mouvements de jeunesse retrouve une seconde vie.

Le jeu du rond existe depuis des décennies. Sans fin, il se réalise entre copains. Le but est simple: on forme un rond avec son pouce et son index et on s’arrange pour qu’un ou plusieurs ami(s) le voient. Si la ou les victimes regardent le rond, l’auteur a le droit de frapper l’épaule de son copain avec son poing. Le «circle game» fait notamment rage dans les mouvements de jeunesse où animés et animateurs se font un plaisir d’y jouer.

Ce jeu, aussi puéril que le célèbre «j’ai perdu» des cercles et régionales d’étudiants, est en train de s’offrir une seconde vie. Notamment lors d’événements sportifs de taille. Très vite, il devient viral sur les réseaux sociaux.

Le 3 mars dernier, alors que le Belge Tiesj Benoot s’impose en solitaire sur les routes des Strade Bianche, un spectateur profite de l’arrivée pour réaliser le rond avec son index et son pouce devant les caméras italiennes.

Un florilège de ronds lors des événements sportifs

Outre ce rond à Sienne durant une course cycliste, les spectateurs et même les sportifs usent de ruse pour le réaliser.

Récemment, aux Jeux d’hiver de Pyeongchang, une hockeyeuse américaine a fêté sa médaille d’or à sa façon.

Le jeu du rond s’offre une seconde vie
Megan Keller remporte l’or et le circle game lors de la même journée. Capture d’écran Twitter

Et elle n’est pas la seule à s’offrir des milliers de victimes en une fraction de secondes. Lors de la rencontre entre Everton et Arsenal du 22 octobre 2017, un ramasseur de balle a profité d’un corner des Gunners pour s’offrir ses 15 minutes de célébrité promises par Andy Warhol.

Un jeu vieux comme le monde

Le «circle game» existe depuis décennies. Mais personne ne sait vraiment quand il a été inventé. La série Malcolm l’a popularisé. Dans le quatrième épisode de la saison 2, le jeu du rond se joue pendant plusieurs minutes.

Le jeu du rond s’offre une seconde vie
Le rond de Malcolm dans la série du même nom. Capture d’écran Youtube

Mais celui-ci a été inventé bien avant les années 2000. Certains affirmant déjà y jouer dans les années 60-70.

Différentes règles existent

Le jeu se déroule tout le temps et n’importe où. Il n’y a pas de gagnants mais beaucoup de perdants. Si une autre personne regarde le rond, elle perd et reçoit un coup sur l’épaule.

Pour certains, le rond ne peut être placé au-dessus de la ceinture. Pour d’autres, il doit juste se trouver en dessous de l’épaule. Une règle certaine: il ne peut jamais se trouver à la hauteur du visage de son adversaire.

Heureusement, une parade existe pour éviter de se faire frapper sur l’épaule. Si le défenseur se rend compte qu’il est victime d’un rond, sans le regarder directement, il peut essayer de mettre son doigt dans le rond adverse et de l’en sortir rapidement. La victime devient l’auteur et inversement et le défenseur s’offre l’occasion de distribuer 10 coups.

You Lose from Jesse Vogelaar on Vimeo.