ENERGIE

Huit éoliennes à Juprelle et Ans: la colère gronde à Awans

Huit éoliennes à Juprelle et Ans: la colère gronde à Awans

(illustration) ÉdA Mathieu GOLINVAUX

Elicio souhaite installer huit éoliennes au nord-ouest de Liège, sur les communes de Juprelle et Ans. Mais les voisins du village d’Othée ne l’entendent pas de cette oreille.

La société Elicio (groupe Nethys) envisage d’implanter un parc de huit éoliennes sur le territoire des communes de Juprelle et Ans, en région liégeoise. Dans la commune voisine d’Awans, la colère gronde dans le village d’Othée où les habitants estiment qu’ils subiront davantage de nuisances, a indiqué lundi Catherine Streel, échevine de l’Aménagement du territoire à Awans.

C’est un projet de huit éoliennes qui a été présenté à la population en vue de l’élaboration d’une étude d’incidences sur l’environnement, démarche préalable au dépôt d’une demande de permis. Il s’agit de huit éoliennes d’une puissance totale de 17,6 à 24 MW. Celles-ci sont destinées à être implantées sur le territoire des communes de Juprelle et Ans, dans des champs entre les villages de Wihogne, Juprelle, Othée et Xhendremael.

«Sur ces huit éoliennes, sept seraient situées sur Juprelle et une sur Ans. Entre 80 et 90 personnes, dont une majorité d’Awans, ont assisté à la réunion d’information. Le dossier n’est pas neuf puisque Tecteo avait déjà présenté un projet de 12 éoliennes mais il a été abandonné», a expliqué Christine Servaes, bourgmestre de Juprelle, soulignant que le projet avait à l’époque suscité beaucoup de réactions défavorables.

Othée lésé?

Du côté d’Awans, l’échevine de l’Aménagement du territoire, Catherine Streel, confirme que ce nouveau projet de huit éoliennes n’est pas bien accepté dans le village d’Othée. «Les habitants d’Othée sont plus impactés sur le plan visuel car elles seraient situées à 600 m des maisons. C’est quasiment dans leurs jardins. Et puis, au-delà du visuel, il y a aussi d’autres impacts liés à l’éolien», précise-t-elle. «Sous le précédent gouvernement, il avait été question d’un plan éolien mais rien n’en est sorti. Je ne peux qu’inviter le gouvernement actuel à mettre en œuvre un plan éolien afin d’éviter que l’on implante des éoliennes au beau milieu de villages».

Les personnes qui le souhaitent ont jusqu’au vendredi 16 mars pour émettre leur avis par écrit auprès du collège communal de Juprelle. «Je m’interroge sur la compatibilité de ce projet avec celui de Bassenge-Juprelle pour lequel le permis a été octroyé par le ministre et qui fait l’objet d’un recours au Conseil d’État. Sur ce projet, le collège communal d’Awans avait émis un avis défavorable», a ajouté l’échevine d’Awans.

Si ce projet de huit éoliennes aboutit, la mise en œuvre est envisagée en 2021.