MOUSCRON

Des perquisitions musclées, dès 5h15 à Mouscron

Des perquisitions musclées, dès 5h15 à Mouscron

À l’angle des rues de Bruges et de la Marlière, le double vitrage a exposé en faisant sauter un chambranle. -

Très tôt, ce lundi, plusieurs interpellations ont été menées en différents quartiers de Mouscron.

Réveil en sursaut, très tôt, ce lundi matin au Tuquet et à la Marlière (peut-être ailleurs mais on ne nous l’a pas fait remonter à l’heure de rédiger ces lignes). La police judiciaire a mené une série de perquisitions en différentes habitations.

La manière la plus forte a été employée dans le bâtiment situé à l’angle des rues de la Marlière et de Bruges où pas moins de deux portes en PVC ont été défoncées dès 5 h 15! À l’aide de béliers, des agents ont fait sauter les chambranles qui ont cédé avec le double vitrage. Les voisins ont vu «des hommes armés de mitraillettes pénétrer dans le bâtiment. On les a aussi vus sur la plateforme. Ils ne devaient pas connaître la configuration du logement et sont rapidement montés pour éviter toute fuite.»

Des arrestations ont été vues.

La police de Mouscron tenue à l’écart du dossier

Dans pareille affaire, seule la police judiciaire a toujours la maîtrise seule. Autrement écrit, la police de Mouscron a uniquement été informée de ces perquisitions menées sur son territoire sans pour autant en connaître le motif. Par recoupement, un riverain fait un éventuel rapprochement avec un ou des clubs de motards mais cela reste bien sûr à prendre au conditionnel pour le moment.

Le parquet de Tournai n’a pas communiqué d’informations non plus, ce lundi après-midi lors de son point presse.