BELGIQUE

INFOGRAPHIES | Le nombre de porcs abattus en Belgique continue de diminuer

INFOGRAPHIES | Le nombre de porcs abattus en Belgique continue de diminuer

- ÉdA

En 2017, en moyenne 26,12 millions d’animaux ont été abattus par mois, selon les chiffres des abattages de 2017 publiés par Statbel, l’office belge de statistique.

Sur l’ensemble de l’année 2017, 10,95 millions de porcs ont été abattus, soit une légère baisse de 2% par rapport à 2016. Cette année-là, une baisse de 6% avait déjà été constatée par rapport à 2015. Le nombre d’abattages de poulets est également en baisse de 2% avec 25 millions de poulets abattus par mois, mais après trois années consécutives de hausse. À l’inverse, 920 000 bovins ont été abattus sur l’ensemble de l’année 2017, soit une légère hausse de 1% par rapport à l’année précédente.

 

Le secteur porcin reste toutefois le plus gros contributeur en poids (59%), avec 1,04 milliard de kilogrammes abattus. Le secteur des volailles contribue à hauteur de 25% avec 455 millions de kg de poulets abattus. Le secteur bovin détient une part de 16% en poids, avec 282 millions de kg de bovins abattus.

S’ajoutent à ces grands secteurs, environ 12 000 moutons, 1 000 chèvres, 500 chevaux, 65 000 dindes, 4 000 canards et 5 000 unités d’autres types de volailles abattus chaque mois.

L’abattage est essentiellement une activité flamande et bruxelloise. Ainsi, 22,2% des bovins ont été abattus en Wallonie (204 461 sur 920 142), 15,8% des volailles (47,7 millions sur 301,3 millions) et 6,4% des porcs (705 168 sur 10 949 769).