FRANCE

Intempéries: la déclaration d’amour d’un naufragé à une inconnue

Intempéries: la déclaration d’amour d’un naufragé à une inconnue

Un poème fait le buzz en France. AFP

En France, les épisodes neigeux de la semaine dernière font encore la une de l’actualité... grâce à un poème d’amour.

L’histoire débute jeudi dernier. Ce soir-là, des chutes de neige provoquent d’importants embarras de circulation dans la région de Montpellier et ses environs. Bloqués sur l’A9, certains conducteurs se résignent et délaissent leur voiture pour rejoindre un des centres de crise improvisés. À Saint-Jean-de-Védas, une soixantaine de réfugiés se retrouvent ainsi à la salle des granges pour une nuit que certains n’oublieront pas de sitôt.

En effet, le lendemain, en rangeant la salle de sa commune, Éric Petit, un conseiller municipal, découvre un bout de papier. Gribouillés sur un bout d’enveloppe, quelques mots d’amour retiennent son attention.

«Je ne sais rien de vous, pas un bout de prénom, pas un petit surnom, juste des regards fugaces où je me maudissais d’être aussi troublé», peut-on ainsi lire dans ce poème.

Conservé précieusement par l’adjoint au maire, le message, rendu public par France Bleu, ne permet pas d’identifier l’auteur du poème ou la fille à la «chaussette fuchsia» à qui ces vers sont adressés. Ce qui ne signifie pas encore la fin de l’histoire puisqu’Éric Petit l’assure: il jouera les entremetteurs si les deux naufragés souhaitent se retrouver.

Intempéries: la déclaration d’amour d’un naufragé à une inconnue
Le poème a été écrit sur un bout d’enveloppe. Éric Petit