HERVE

Le poulain saisi chez le baron a été euthanasié

Saisi fin février chez le baron de Bolland, le poulain Jimka n’a pas pu être sauvée. Les séquelles dont elle souffrait étaient trop importantes…

Fin février, l’ASBL «Animal sans toit» avait effectué une saisie de deux chevaux – une jument et son poulain – chez le baron de Bolland (L’Avenir Verviers du 26/02). Ce lundi, l’ASBL a informé que Jimka, le poulain en question, dû être euthanasié samedi.

«Malgré tous nos efforts Jimka est montée au paradis des chevaux. Hospitalisée en urgence chez Equitom, nous avons du nous résoudre à l’endormir», informe Fabrice Renard, vice-président d’«Animal sans toit. «Il était impossible de la laisser vivre vu les séquelles importantes dont elle souffrait. On croyait lors de sa saisie que sa jambe arrière gauche avait subi une fracture ou un déplacement. Mais c’était bien pire: en fait, lors de la radio, nous avons constaté que cette déviation était due à une fracture non soignée sur le dessus de la jambe opposée. Afin de soulager sa douleur, elle a compensé en s’appuyant sur sa jambe gauche, formant ainsi une déviation avec élongations des muscles, tendons et autres.»

Fabrice Renard annonce que l’ASBL va contacter son avocat afin de poursuivre le baron «pour avoir laissé ainsi souffrir la pauvre petite».