SYRIE

Un convoi d’aide humanitaire entre dans le fief rebelle de la Ghouta

Un convoi transportant de l’aide humanitaire est entré dans le fief rebelle situé dans la Ghouta orientale, a annoncé une agence de l’ONU, alors que ce bastion insurgé aux portes de Damas est la cible d’une offensive meurtrière du régime.

Ce convoi acheminant des aides médicales et de la nourriture pour quelque 27.500 personnes, selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha), est le premier à entrer dans l’enclave depuis le lancement, le 18 février, de cette opération militaire du régime qui a fait plus de 700 morts parmi les civils, d’après une ONG.

Un convoi affrété par l’ONU, le croissant rouge syrien et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) «entre à Douma, dans la Ghouta orientale», a indiqué sur son compte Twitter le bureau d’Ocha en Syrie.

Si ce convoi destiné à la principale ville du fief rebelle transporte des aides médicales et «de la nourriture pour 27.500 personnes dans le besoin», l’Ocha affirme n’avoir «pas été autorisée à charger de nombreuses aides médicales vitales».

«Par conséquent, trois des 46 camions qui sont envoyés à Douma aujourd’hui sont quasi-vides», a souligné une responsable d’Ocha à Damas, Linda Tom.

Ces aides arrivent alors que le régime mène actuellement une offensive terrestre et a déjà reconquis le tiers de ce dernier fief rebelle aux portes de la capitale.

C’est aussi la première livraison d’aides dans la Ghouta depuis l’entrée en vigueur d’une trêve quotidienne décidée il y a une semaine par la Russie, qui prévoyait l’évacuation de blessés et de civils et la distribution d’aides, mais dont les dispositions étaient restées lettre morte.

La Syrie est ravagée depuis 2011 par une guerre meurtrière qui a fait plus de 340.000 morts.