MONS

Emmanuël Houdart, un matheux montois «Wallon de l'année»

Emmanuël Houdart, un matheux montois «Wallon de l'année»

Emmanuël Houdart, lauréat du prix du Wallon de l'Année Jean-Pierre Ruelle / Institut Destrée

Emmanuël Houdart, directeur et cofondateur de la Maison des Maths à Quaregnon, a été récompensé du prix de Wallon de l'année. Le jury a voulu saluer ses efforts "de nature à ouvrir les esprits aux sciences."

C'est un passionné que l'institut Jules Destrée a mis à l'honneur ce 1er mars en décernant au Montois Emmanuël Houdart le prix du Wallon de l'année 2017. Ce professeur énergique, licencié et agrégé en Sciences mathématiques de l’Université de Mons, s'est fait connaître dans la région de Mons en cofondant la Maison des Maths en septembre 2015, à Quaregnon.

Passionné des maths, Emmanuël Houdart s'attachait via son asbl Entr'aides à redonner le goût de cette matière mal aimée à des élèves en difficulté. La Maison des Maths accentue cet engagement: inspirée du Mathematikum de Giessen, et du MoMath de New York, la "MdM" s'attelle à donner le goût des maths à de jeunes élèves venus de toute la Communauté française, en les présentant sous un jour plus ludique, expérimental et en incitant à jouer avec les Maths. 

En 2017, Emmanuël Houdart a poursuivi cet engagement en montant un véritable "One Man Show", ou "One Math Show": "Very Math Trip", multipliant anecdotes et petites histoires autour des mathématiciens et des maths avec l'objectif de montrer que les maths, ça peut être drôle et que tout le monde pouvait en rire. 

Bientôt deux colloques à Quaregnon

La croisade pour les maths d'Emmanuël Houdart se poursuivra cette année. Infatigable et intarissable pédagogue, il est encore à l’origine de deux colloques internationaux de mathématiques qui se tiendront à Quaregnon, en octobre et novembre 2018, pour clôturer deux années de travail sur les projets européens Informath et Mathspace, pilotés par la MdM, et retenus par la Commission Erasmus.

"Le jury du Prix de la Wallonne ou du Wallon de l'année, présidé par Jacques Lanotte, a estimé que, en donnant le goût des mathématiques aux jeunes par des pédagogies particulièrement actives et attractives, Emmanuël Houdart contribue fortement à développer au sein du Borinage, du Cœur du Hainaut,et plus généralement en Wallonie, un esprit favorable à la conceptualisation, à la modélisation ainsi qu'à l'innovation", a indiqué dans un communiqué l'institut Jules Destrée. 

"Ses efforts et ceux de son équipe sont de nature à ouvrir les esprits aux sciences, à la créativité, à former plus de profils technologiques et, par là, à contribuer au redéploiement de la Wallonie", poursuit le jury. Pour Emmanuël Houdart et la Maison des Maths, il s'agit d'une nouvelle reconnaissance du travail accompli et de son utilité.

Un soutien moral régional, mais pas communautaire*

Et pourtant, la situation financière n'est pas des plus sereines: en novembre 2017, Emmanuël Houdart tirait la sonnette d'alarme auprès de nos confrères de la RTBF, pointant le manque de soutien financier structurel de la part de la Communauté française, le contraignant à une gestion "à la petite semaine". Et ce alors que la MdM ne désemplit pas, a un délai d'attente de plus d'un an et que les louanges pleuvent sur le concept unique développé à Quaregnon.

Quatre mois plus tard, Emmanuel Houdart voit les choses un peu plus sereinement, ayant reçu des assurances quant à la pérennisation de la Maison des Maths. "La Région wallonne s'est portée garante: pour elle, il est hors de question qu'un projet novateur comme celui-ci puisse être abandonné", indique Emmanuël Houdart, qui a reçu le soutien de Pierre-Yves Jeholet, Ministre de l'Economie, de la Recherche, de l’Innovation, du Numérique, de l’Emploi et de la Formation.

Comment concrètement la structure sera-t-elle soutenue? Trop tôt pour le dire, mais des contacts sont établis et "on avance dans la bonne direction", assure Emmanuël Houdart. Qui par contre, n'a toujours aucune nouvelle de la Communauté française, alors qu'une simple mise à disposition des enseignants aurait pu régler le problème.

*Mise à jour le 2/3/2018

 

Aux côtés de Jean-Michel Saive et d'Eric Domb

Le Prix Bologne-Lemaire de la Wallonne ou du Wallon de l’année a été instauré en 1976. Son objet est "l’octroi d’un Prix annuel à une personne qui, par son action sociale, économique, politique ou culturelle aura le mieux servi les intérêts de la société wallonne."

Parmi ses lauréats, on retrouve en 1997 les frères Luc et Jean-Pierre Dardenne, qui venaient de sortir "La Promesse". En 2001 c'est le pongiste Jean-Michel Saive qui est mis à l'honneur pour être parvenu à s’assurer une présence au niveau le plus élevé pendant quinze ans sur la scène internationale. En 2014, c'est le fondateur et patron de Pairi Daiza Eric Domb qui recevait la distinction.