HUY

Trois mois de prison pour Puissieux qui a tenté d’extorquer l’échevin Éric Dosogne

Jean-Pierre Puissieux a été condamné à trois mois de prison pour une tentative d’extorsion envers l’échevin Éric Dosogne.

S’il n’a pas retenu la prévention de menaces, le tribunal hutois a donc bel et bien reconnu la tentative d’extorsion de Jean-Pierre Puissieux à l’égard d’Éric Dosogne. L’escroc patenté (condamné à de multiples reprises pour faux et escroqueries depuis les années 1970) et l’échevin hutois s’étaient d’abord « retrouvés » devant le tribunal en 2016 : le premier était alors poursuivi pour abus de confiance, pour avoir soutiré 20 € à une douzaine de personnes (dont Éric Dosogne) dans le but de monter un club de supporters d’Anderlecht, les « Mosans Mauves Hutois ».

L’homme avait finalement été acquitté pour ces faits mais, pendant la procédure, il n’avait pas hésité à envoyer un fax à l’échevin hutois, lui proposant un « arrangement à l’amiable » de 1500 € pour lui éviter tout ennui judiciaire : c’est sur cette manœuvre que portait ici la tentative d’extorsion.

Jean-Pierre Puissieux est donc finalement condamné à une peine de trois mois de prison et 300 € d’amende. Le tribunal s’est par contre déclaré incompétent pour connaître de la réclamation civile (de 500 €, comme dommage moral) d’Éric Dosogne.