BRUXELLES

Arawi veut faire germer la fève du cacao d’Équateur dans la forêt du chocolat belge

Arawi veut faire germer la fève du cacao d’Équateur dans la forêt du chocolat belge

Miguel Escudero a la double nationalité belge et équatorienne. Il fait le pari d’une vie à Bruxelles pour lancer le cacao Arawi, planté, récolté et torréfié en Équateur dans les plantations de son cousin. EdA - Julien RENSONNET

«Arawi» signifie «poésie» en langue quechua. Avec sa marque, le Bruxello-équatorien Miguel Escudero veut convaincre les chocolatiers belges des mérites du cacao de son pays d’origine. Il le présente pour la première fois au Salon du Chocolat 2018, du 2 au 4 mars.