On a tous en nous quelque chose de Neandertal

Entre 1 et 4% des gènes des Européens et des Asiatiques sont un héritage de l’homme de Neandertal. L’«homme-singe» était bien un homme!