TENNIS

Coupe Davis: le capitaine belge opposé à la réforme proposée

Coupe Davis: le capitaine belge opposé à la réforme proposée

Johan Van Herck ne souhaite pas que la Coupe Davis change de format. Belga

Après André Stein, le président fédéral, et les joueurs David Goffin et Steve Darcis, Johan Van Herck a pris position sur la réforme de la Coupe Davis envisagée l’an prochain par la fédération internationale de tennis. «Cette proposition n’est PAS la solution», a-t-il fait savoir sur Instagram.

«Oui aux changements, mais gardons l’esprit, l’âme de cette magnifique compétition, la Coupe Davis!», a écrit le capitaine des finalistes des éditions 2015 et 2017 de la Coupe Davis, avant de conclure: «Cette proposition n’est PAS la solution».

Après avoir indiqué son opposition ce lundi, André Stein s’est montré plus mesuré, ce mardi, après avoir eu un contact avec David Goffin visiblement plus favorable.

+ A LIRE AUSSI | André Stein revoit sa position

«Nous ne pourrons nous prononcer que lorsque nous connaîtrons l’ensemble des conditions du projet, notamment au niveau du retour financier. C’est dans six mois, ça nous laisse le temps de la réflexion mais le fait d’avoir jeté un pavé dans la mare va peut-être permettre de faire réfléchir à une condition intermédiaire» a-t-il déclaré.

Steve Darcis, «Monsieur Coupe Davis» a été plus catégorique sur Instagram: «Mais quelle bonne idée cette nouvelle réforme!!!! #lacoupedavisestmorte#unehonte#moneymoneymoney#completementpathetique.»

L’ITF propose à partir de 2019 d’organiser un tournoi annuel entre 18 nations, étalé sur 7 jours et disputé au même endroit.