NOUVELLE-ZÉLANDE

Impressionnant phénomène après le passage du cyclone Gita: une rivière devient un flot de pierres

La Nouvelle-Zélande a subi à son tour, la semaine dernière, les effets dévastateurs du cyclone Gita, qui a durement frappé le Pacifique sud. Certaines images sont impressionnantes.

Le cyclone Gita, classé en catégorie 5 – le niveau maximum –, a dévasté les îles Tonga et les îles Samoa durant le mois de février.

La semaine dernière, il est redescendu en intensité, mais la queue du cyclone a touché la Nouvelle-Zélande, avec des vents de 140 km/h et 200 millimètres de pluie, touchant principalement l’île du Sud.

Conséquence, un millier de touristes ont été bloqués dans la région de Golden Bay, des dizaines de milliers de foyers ont été privés de courant, le cyclone a entraîné la chute d’arbres et emporté des portions de routes.

La rivière Rakaia, près de Christchurch, a offert un spectacle impressionnant, se transformant en un flot de pierres et de rochers, dévalant une pente à toute vitesse.

Sept conseils régionaux, dont celui de Christchurch, la deuxième ville de Nouvelle-Zélande, tous situés sur l’île du Sud, ont déclaré l’état d’urgence, les autorités anticipant le pire.