article abonné offert

HARRE

Un poste de police un peu trop tranquille

Un poste de police un peu trop tranquille

Les Pwerteus D’Joye d’Harre remonteront sur scène dès ce samedi dans «Rin à signaler», une pièce que l’on doit à leur metteur en scène Henri Hardenne. ÉdA

Les Pwerteux D’joye de Harre remontent sur les planches dans «Rin à signaler», la 3e pièce en wallon écrite par leur metteur en scène Henri Hardenne.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 236 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos