article abonné offert

IXELLES

De la rue aux cuisines des Petits Riens: «Quand il fait aussi froid, il faut marcher, marcher, marcher»

De la rue aux cuisines des Petits Riens: «Quand il fait aussi froid, il faut marcher, marcher, marcher»

Marcel Fable ne se la raconte pas, qu’il s’agisse de relater son parcours chaotique ou de mitonner du couscous aux bénéficiaires du resto social de la Maison d’Accueil des Petits Riens, à Ixelles. EdA - Julien RENSONNET

On ne la raconte pas à Marcel Fable: après des années d’alcoolisme, de squat et de maladies, ce sympathique costaud aux ambitions sociales est devenu l’un des tauliers de la cuisine du restaurant des Petits Riens, à Ixelles. Le gaillard n’a plus froid, mais se souvient de ses nuits les plus glacées. Avec un certain cynisme et l’ambition de réchauffer ceux qui galèrent sous les flocons.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 1313 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos