Proximag

Opération Thermos a besoin de vous

Gros plan sur une association qui fait surtout parler d’elle quand sonne l’hiver et tout au long de l’hiver. Thermos est née à Bruxelles durant l’hiver 86/87 mais un an plus tard, elle prenait vie à Liège.

Cette année, Thermos à 30 ans, le Roi Philippe leur a rendu visite en décembre. «Sans les bénévoles, on ne pourrait offrir l’accompagnement et les repas que nous proposons», confie Jean-Yves Buron, bénévole et actif au sein de l’ASBL avec son épouse. Composée de plus de 300 bénévoles, Opération thermos lutte contre l’exclusion des plus précarisés en proposant de la fin octobre à la fin avril un abri de nuit et un restaurant social dispensant jusqu’à 120 repas chaque soir. Objectif: rendre un peu de dignité et offrir un peu d’humanité aux plus exclus, près de chez nous. «Ou en tout cas à ceux qui momentanément se sentent exclus. Il y en a qu’on ne voit qu’une fois ou deux, d’autres qui reviennent chaque année passer quelques nuits ou plus». En plus de bénévoles réguliers et sérieux, l’association a un grand besoin permanent de lait, sucre, de draps, de couvertures et de vêtements chauds pour aider à lutter contre le froid. «Thermos est le seul abri de nuit du pays à fonctionner uniquement sur base de volontariat». La condition pour devenir volontaire? Avoir 18 ans et en avoir envie. Ils s’occupent des repas ou de l’encadrement à l’abri. «On vient y passer quelques heures à bavarder, à s’intéresser à l’Autre, à servir un café… On peut aussi y dormir et être présent aux petits déjeuners, un bénévole consacre en moyenne une soirée toutes les deux semaines». De quoi agir utile envers ceux qui en ont grand besoin, aux côtés des plus démunis. C’est une aventure humaine à part entière. Grâce à Thermos, nombre de sans-abri dorment dans un vrai lit. Chapeau l’équipe.

Info: Opération Thermos Rue Chevaufosse 80 à Liège ou contact@thermos-liege.be