Proximag

Musique et danse dans la peau

Musique et danse dans la peau

CJWYN

Eve Matassa sera une des actrices principales du spectacle «Les couleurs du cancan», actuellement en préparation. Une comédie musicale dont le chorégraphe, Jack Gadeyne, est d’ailleurs Dolhaitois et qui rassemblera bon nombre d’artistes régionaux.

Le 17 mars prochain, c’est pas moins d’une quarantaine d’artistes qui fouleront la scène du Kursaal de Dolhain pour y jouer Les couleurs du cancan. Une création que l’on doit à Pierre Stembert et qui mêlera plusieurs genres: comédie musicale, théâtre, humour, opérette, magie ou encore danse. Parmi les artistes, on retrouvera Eve Matassa dans un des rôles vedettes. Un rôle où on la verra chanter, danser et jouer la comédie. «J’ai la musique et la danse dans la peau, souligne l’intéressée. J’ai d’ailleurs eu une formation en musique et en danse au sein des académies César Franck et Grétry. Mais si la musique ne m’a jamais quittée, avec de nombreux concerts au fil des ans, cela faisait longtemps que je n’avais pas dansé.» Pas de quoi effrayer la jeune femme pour autant lorsqu’elle apprend l’organisation d’un casting. «Il y a de suite eu un bon feeling avec la production. Et ce projet me tenait vraiment à cœur car il s’agit d’un univers musical très complet.» À ce propos, le plus gros défi, pour Eve Matassa, c’est probablement le volet «théâtre» du rôle. «C’est là que j’ai le moins de formation. Mais je me prépare. Les répétitions sont d’ailleurs nombreuses, en petits groupes ou avec l’ensemble de la troupe.» Après ce rendez-vous, Eve Matassa poursuivra ses autres projets musicaux en travaillant notamment à des compositions. «La musique m’accompagne depuis toujours et je pense que cela restera essentiel.»