À l’heure où chacun a encore en tête les airs folkloriques de nos fanfares, les couleurs chatoyantes des défilés, les plumes d’autruche de nos gilles dansant sous le soleil carolo et les costumes et confettis des plus petits, on ne pouvait pas passer à côté d’une autre véritable institution carolo qui marque la joyeuse période du carnaval: le 126e bal des Climbias!

Un bal masqué pour clôturer en beauté les festivités… et pour la bonne cause! Le bal des Climbias, c’est l’activité phare du Royal Climbia’s Club de Lodelinsart… Ils sont 13 amis, portés par des valeurs partagées de solidarité et d’entraide, unis autour d’un objectif: venir en aide aux personnes en difficulté. Fondé en 1893, le club lève des fonds qu’il consacre ensuite aux causes qui lui tiennent à cœur, notamment aux Personnes Extraordinaires (une association de sensibilisation au handicap), à l’ONE ou encore à des privés rencontrant des difficultés. Ils organisent aussi un gala de bienfaisance annuel en faveur d’un enfant souffrant d’une maladie orpheline. Outre leur action philanthropique, les Climbias, c’est aussi une belle et longue histoire de tradition et de folklore: «C’est important pour nous de maintenir la tradition… On défile notamment au carnaval… », explique Murphy Smets, chargé de communication de l’ASBL. «Notre nom fait référence à un petit outil de bois, le climbia, utilisé en verrerie, secteur qui a fait la renommée et les beaux jours de l’entité… Notre costume est composé notamment d’un fez rouge orné d’une corne d’abondance et d’un frac noir avec un climbia en guise de broche. Nous avons deux règles: venir en aide aux gens et compter 13 membres masculins (sans compter nos nombreux bénévoles)…» Aujourd’hui, les Climbias ne sont plus que 9 et cherchent de nouveaux membres pour mener à bien leur belle mission… Avis aux amateurs!