JO de Pyeongchang: quatrième cas de dopage

Nadezhda Sergeeva (à droite) a été contrôlée positive aux Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang. Reporters / DPA

Une bobeuse russe a été contrôlée positive à Pyeongchang. Il s’agit du 4e cas de dopage en Corée du Sud.

La pilote du bobsleigh féminin des athlètes olympiques russes, Nadezhda Sergeeva a été contrôlée positive aux Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang. L’information a été confirmée ce vendredi par la fédération russe de bobsleigh. Il s’agit du 4e cas de dopage en Corée du Sud.

Sergeeva, associée à Anastasia Kocherzhova, avait pris la 12e place finale de l’épreuve sur la piste du centre olympique de glisse de Pyeongchang, le mercredi 21 février. Elle avait devancé d’à peine 9/100e de seconde (3:25.16 contre 3.25.25) le second bobsleigh belge, celui d’An Vannieuwenhuyse et Sophie Vercruyssen.

«Un test antidopage de la pilote de l’équipe russe Nadezhda Sergeeva le 18 février a donné un résultat positif pour un médicament pour le cœur inscrit sur la liste des substances interdites», a indiqué la fédération dans un communiqué sur son site internet.

Un précédent contrôle, le 13 février, n’avait pas décelé de substance interdite pour Sergeeva, qui a terminé 12e de la compétition mercredi.

Selon une source proche du dossier, le produit incriminé est le trimétazidine, médicament utilisé pour prévenir les angines de poitrine ou des baisses de l’acuité visuelle. «L’analyse de l’échantillon B sera pratiquée samedi matin», a ajouté cette même source.

Si le cas est confirmé par le Tribunal d’arbitrage du sport (TAS), le bob russe sera déclassé et l’équipage belge passerait de la 13e à la 12e place officielle. Elfje Willemsen et Sara Aerts avaient pris la 11e place dans le premier bob des Belgian Bullets.

Sergeeva est le 2e cas positif retrouvé dans la délégation des athlètes olympiques russes lors de cette 23e édition des Jeux d’hiver. Le joueur de curling Aleksandr Krushelnitckii avait été le premier. Il a dû rendre sa médaille de bronze gagnée dans l’épreuve mixte.

Deux autres cas de dopage ont été révélés à Pyeongchang: ceux du shorttracker japonais Kei Sato et du joueur de hockey sur glace slovène Ziga Jeglic.

JO de Pyeongchang: quatrième cas de dopage
Nadezhda Sergeeva (à droite) a été contrôlée positive aux Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang. Reporters / DPA