BÉCLERS

Élan de solidarité après l’incendie

Élan de solidarité après l’incendie

Le corps de logis de la ferme restera inhabitable durant un moment encore. ÉdA – 40103595504

Une famille a perdu son toit à cause de l’incendie de son habitation. Un élan de solidarité a été lancé pour lui venir en aide.

Mardi peu avant 20 h, un incendie s’est déclaré au sein de la «Cense de Pétrieux». Les occupants de la ferme, douze personnes, dont huit enfants, ont pu être évacués. Quatre enfants ont cependant été hospitalisés par mesure de précaution, mais leur état n’engendre plus aucune inquiétude. L’habitation isolée restera inhabitable durant un moment encore.

«Quand je suis descendu sur les lieux mardi soir, le locataire m’a dit qu’ils allaient se débrouiller pour se reloger dans leur famille et chez leurs amis», explique Paul-Olivier Delannois, bourgmestre f.f. de Tournai. «Mais ce n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît, d’autant que pour le moment, ils ne peuvent pas réintégrer le bâtiment comme ils l’espéraient. En effet, la famille possède trois chiens et ne veut pas s’en séparer. Comme il est très difficile de trouver un logement d’appoint avec des animaux, ils ont décidé de rester chez eux. Les enfants sont hébergés chez des proches, mais deux caravanes ont d’ores et déjà été prêtées afin que les locataires puissent rester chez eux.»

Divers mouvements de solidarité se sont mis en place pour aider les sinistrés. «Un professeur de Don Bosco, où est scolarisé un des enfants, a notamment lancé un appel aux dons de vêtements et de couvertures. D’autres mouvements sont également nés sur les réseaux sociaux.»

Cependant, M. Delannois entend mettre en garde les internautes au bon cœur. «Certaines personnes en profitent également pour demander de l’argent, or la famille ne les connaît même pas!» Gare à l’arnaque donc…

«Le CPAS suit également le dossier et les aidera quant aux besoins de première nécessité, aux repas, etc.»

Ce serait bien un problème électrique qui serait à l’origine de l’incendie. «Un premier expert est passé sur place et il semblerait que le flux venant de la ligne haute tension est trop important. Habituellement, lorsque cela arrive, cela fait sauter le compteur électrique. Ici, malheureusement, il ne s’est pas mis en sécurité…»